Le di­lemme des maires

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités - BRUNO MÈGE bruno.mege@cen­tre­france.com

Dès qu’il est ques­tion de chiffres, tout est dans la pré­sen­ta­tion, c’est­à­dire dans la com­mu­ni­ca­tion. François Hollande a an­non­cé aux maires qu’il « di­mi­nuait de moi­tié l’ef­fort de­man­dé aux com­munes en 2017 », soit un mil­liard au lieu de deux. Ce­la si­gni­fie, en clair, que la baisse des dotations de l’état se­ra ré­duite de moi­tié pour les seules com­munes, alors que l’as­so­cia­tion des maires ré­cla­mait l’ef­fa­ce­ment com­plet de la tranche de baisse 2017 (3,7 mil­liards) pour toutes les col­lec­ti­vi­tés. Le président de L’AMF, François Baroin, a néan­moins choi­si, tel un lea­der syn­di­cal qui sait ne pas faire mon­ter un conflit à son pa­roxysme, de se dé­cla­rer plu­tôt sa­tis­fait.

À vrai dire, François Hollande a fait, hier, juste ce qu’il fal­lait pour ne pas s’at­ti­rer trop de huées et pour ne pas mé­con­ten­ter non plus les cen­seurs de Bruxelles, qui ne veulent pas de re­cu­lade dans la chasse aux dé­fi­cits. Le président avait donc aus­si dans sa be­sace, pour mon­trer sa bonne vo­lon­té, la re­con­duc­tion du fonds ex­cep­tion­nel pour l’investissement des com­munes et la pro­messe que la réforme de la DGF (do­ta­tion glo­bale de fonc­tionne­ ment) fe­ra l’ob­jet d’une loi spéciale, comme le ré­clame L’AMF. Ce­la ne coûte pas (trop) cher et il pou­vait dif­fi­ci­le­ment faire moins.

La grande crainte des maires, c’est de se re­trou­ver – ils y sont dé­jà – de­vant le di­lemme sui­vant dont ils ne veulent ab­so­lu­ment pas : aug­men­ter dras­ti­que­ment les im­pôts lo­caux ou cou­per non moins dras­ti­que­ment dans les in­ves­tis­se­ments. Au fi­nal, on est as­su­ré de mé­con­ten­ter à peu près tous les ha­bi­tants de la com­mune. Comme l’in­diquent les der­niers chiffres, c’est la coupe dans les in­ves­tis­se­ments qui a été choi­sie la plu­part du temps, tant est grande dé­sor­mais la crainte de « l’im­po­pu­la­ri­té fis­cale ».

Les maires peuvent­ils pla­cer leurs es­poirs dans l’al­ter­nance po­li­tique ? Au­cun des can­di­dats à la pri­maire de la droite n’a pro­mis le re­tour des dotations de l’état à leur ni­veau an­té­rieur… Jup­pé a choi­si un angle in­té­res­sant en af­fir­mant à des maires las­sés par le cham­bard ins­ti­tu­tion­nel qu’avec lui, il n’y au­rait pas de énième réforme des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales qui an­nu­le­rait la pré­cé­dente. Ou comment l’im­mo­bi­lisme peu par­fois de­ve­nir une ver­tu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.