Fo­res­ti, l’art de la beu­glante

Après avoir ra­con­té sa gros­sesse, l’ac­cou­che­ment et autres mi­sères des fu­tures mères, Florence Fo­res­ti se por­trai­ture en mau­vaise ma­man dans « Ma­dame Fo­res­ti ».

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - Pa­trice Gas­coin

Pa­ri réus­si, les DVD de l’hu­mo­riste fé­mi­nine pré­fé­rée des Fran­çais s’ar­rachent. C’ était son an­née. même si, à l’en croire ,«40 ans, c’est le dé­but de la fin », se plaindre des a nou­velle tranche d’âge et des réa­li­tés de la ma­ter­ni­té lui a plu­tôt réus­si. Son fonds de com­merce gen­ti­ment râ­leur lui a va­lu une nou­velle fois la tête des ventes de DVD avec son dernier spec­tacle, « Ma­dame Fo­res­ti », dif­fu­sé ce soir sur TF1. Il lui offre aus­si de nou­veau le titre d’hu­mo­riste fé­mi­nine pré­fé­rée des Fran­çais. de van tan­ner ou man off et Mu­riel Ro­bin, son mo­dèle, dont elle a adop­té le phra­sé et l’art de la beu­glante. Au point que Mu­riel Ro­bin elle­même re­con­nais­sait il y a quelques se­maines sur le Di­van de Marc­oli­vier Fo­giel : « Pour la pre­mière fois, je m’en­tends quand elle parle ».

Les deux cultivent une cer­taine ap­ti­tude à jouer le bon­ homme et sur­tout une tradition du per­son­nage gro­gnon et lé­gè­re­ment pes­si­miste. Et, aux pre­mières phrases de « Ma­dame Fo­res­ti », on com­prend que l’hu­mo­riste lyon­naise ap­puie sur la même veine. « À 40 ans tu te mets au yo­ga, tu man­gesb io, tu ar­rêtes de fu­mer, de boire, de vivre aus­si, d’ailleurs. Qua­rante, c’est la des­cente aux En­fers, la dé­cré­pi­tude, la dé­gé­né­res­cence. » Ça, c’est dit. Elle avait dé­jà fait éta­lage de ses mi­sères de femme en­ceinte dans « Mo­therfu­cker »… Ré­sul­tat : 3 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs sur TF1.

Ce qui ne veut pas dire qu’ elle ne­brille­que­dans­la­grogne.la preuve avec ce pa­ri dé­li­rant aux al­lures mé­ga­lo, “Fo­res­ti Par­ty ”, joué et dif­fu­sé en di­rect dans plus de 200 ci né mas­gau­mont­pa­thé. Et dont le DVD avait pris la tête des ventes. Le tout re­lui­sait de paillettes, néons fla­shy et bo­dys osés, sur un ton ou­ver­te­ment po­si­tif. Sans doute ce qui lui a va­lu la confiance de l’aca­dé­mie des Cé­sar pour pré­sen­ter sa pre­mière cé­ré­mo­nie en fé­vrier dernier. Elle y avait no­tam­ment mar­qué les es­prits en pous­sant un coup de gueule am­ple­ment mé­ri­té contre les vio­lences in­fli­gées à l’ac­trice ma­ro­caine Loub­na Abi­dar. Avec le sou­rire, bien sûr. « Ma­dame Fo­res­ti »

à 20 h 55 sur TF1

AU­DIENCE. « Mo­therfu­cker », dif­fu­sé fin 2011 sur TF1, avait at­ti­ré 3 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.