UFC Que choi­sir fait jouer la concur­rence pour l’achat de fioul

Après la cam­pagne « gaz moins cher en­semble », UFC Que choi­sir pro­pose aux Cor­ré­ziens de se re­grou­per pour leur achat de fioul.

La Montagne (Brive) - - La Une - Ch­ris­tine Moutte ch­ris­tine.moutte@cen­tre­france.com

Le chauf­fage au fioul concerne 28 % des foyers cor­ré­ziens. Soit près de 28.000 fa­milles sus­cep­tibles d’adhé­rer à la nou­velle cam­pagne de l’as­so­cia­tion de dé­fense des consom­ma­teurs UFC Que choi­sir dont le but est d’ob­te­nir un prix in­té­res­sant pour l’achat de fioul do­mes­tique en se re­grou­pant entre consom­ma­teurs.

« Les deux cam­pagnes pré­cé­dentes qui ont été lan­cées pour ache­ter du gaz ont per­mis de ré­duire de 12 % la fac­ture des par­ti­ci­pants (voir ci­des­sous), ex­plique Mau­rice Marre, pré­sident de l’as­so­cia­tion cor­ré­zienne. Mais elles ne concer­naient que le gaz de ville, donc des consom­ma­teurs de Brive, Tulle ou Us­sel. En zone ru­rale, il est ap­pa­ru in­té­res­sant de s’in­té­res­ser au fioul pour avoir plus d’im­pact ».

Faire jouer la concur­rence

Pour cette nou­velle cam­pagne lan­cée sur toute la France, la Fé­dé­ra­tion na­tio­nale de UFC Que choi­sir a éga­le­ment te­nu compte de la hausse du prix de cette source d’éner­gie : « Après une forte baisse l’an der­nier de moins 14 %, on as­siste de­puis le dé­but de l’an­née à une re­mon­tée des prix, plus de 6 % entre jan­vier et avril (1) ». Autre ar­gu­ ment pour la Fé­dé­ra­tion : « De­puis la sup­pres­sion de la prime à la cuve en 2009, les mé­nages chauf­fés au fioul res­tent les grands ou­bliés de la lutte contre la pré­ca­ri­té éner­gé­tique. Les ta­rifs so­ciaux sont li­mi­tés au gaz et à l’élec­tri­ci­té, et le chèque éner­gie pour le fioul, ins­ti­tué par la Loi de tran­si­tion éner­gé­tique, ne se­ra plei­ne­ment ap­pli­cable qu’en 2018 ».

Le but de UFC Que choi­sir est donc de « faire poids face aux pro­fes­sion­nels avec un grou­pe­ment de consom­ma­teurs pour faire jouer la concur­rence dans un do­maine où elle ne joue pas, sou­ligne Mau­rice Marre. Avec un sys­tème d’en­chères in­ver­sées, on ar­rive à faire bais­ser les prix. On de­mande éga­le­ment aux four­nis­seurs de s’en­ga­ger à ne pas in­clure, dans le contrat, des clauses abu­sives : la dé­marche est de pro­té­ger les consom­ma­teurs ».

Rôle de le­vier

En s’ins­cri­vant sur le site dé­dié à cette cam­pagne choisirsonfioul.fr (2) à par­tir de lun­di pro­chain, les consom­ma­teurs vont jouer un rôle de le­vier : « Le nombre d’ins­crits nous per­met de né­go­cier au­près des four­nis­seurs lo­caux. Une fois qu’on connaît le prix le plus bas pro­po­sé, les consom­ma­teurs choi­sissent ou pas d’ache­ter le fioul par ce biais, en com­pa­rant avec leur four­nis­seur ha­bi­tuel ». Ré­ponse le 17 juin. ■

(1) Cal­cul à par­tir des prix de vente moyens men­suels na­tio­naux (TTC) du fioul do­mes­tique.

(2) En ligne éga­le­ment un guide pra­tique des bons ré­flexes en vue d’in­ci­ter les consom­ma­teurs à ré­duire leur consom­ma­tion éner­gé­tique.

PHO­TOS D’AR­CHIVES LA MON­TAGNE

AP­PRO­VI­SION­NE­MENT. bais­ser leur fac­ture. En re­grou­pant les consom­ma­teurs pour l’achat de fioul, UFC Que choi­sir compte bien leur faire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.