L’école scan­di­nave fait re­cette

Une ving­taine de « couples » sont ras­sem­blés jus­qu’à di­manche à Saint-par­doux dans le cadre d’un camp d’été or­ga­ni­sé par le Limoges spor­ting club ca­nin.

La Montagne (Brive) - - Limousin - Phi­lippe Roch

Ils sont ve­nus des quatre coins de la France pour bé­né­fi­cier des conseils de deux spé­cia­listes d’obéis­sance scan­di­naves. D’un cô­té, il y a Fanny Gott, la Sué­doise, qui est en­traî­neuse pro­fes­sion­nelle de­puis 10 ans. De l’autre, Nin­na Man­ner, la Fin­lan­daise, qui a un pal­ma­rès XXL au­réo­lé de nom­breux titres de ni­veau na­tio­nal et même mon­dial.

Vi­tesse et pré­ci­sion

Pen­dant ces trois jours (du 3 au 5 juin), les échanges ont lieu uni­que­ment en an­glais. Les membres du Limoges spor­ting club ca­nin ­ Laë­ti­tia Boi­ron, Mé­la­nie Faure et Bas­tien Rol­land ­ se chargent d’en­ca­drer les 21 par­ti­ci­pants (pour 18 chiens) et as­surent la tra­duc­tion. « Elles sont toutes les deux com­plé­men­taires dans leur ap­proche, ex­plique Laë­ti­tia Boi­ron, qui est à l’ori­gine de la ve­nue des deux in­ter­ve­nantes. Grâce à elles, les “conduc­teurs” vont tra­vailler de pe­tits points de dé­tail qui vont per­mettre d’amé­lio­rer les ac­quis du chien en vue des con­cours. »

Cé­cile Do­li­bois est ve­nue de Chan­tilly (Oise) avec Flic, son Bor­der col­lie de 5 ans. Elle pré­pare les pro­chains cham­pion­nats du monde qui au­ront lieu à la fin du mois à Mos­cou. « Ce camp est un bon moyen pour dé­cou­vrir d’autres mé­thodes qui sont ap­pli­quées à l’étran­ger, af­firme­t­elle. C’est aus­si l’oc­ca­sion d’échan­ger des connais­sances entre par­ti­ci­pants. » L’obéis­sance (ou obé­dience) est un sport ca­nin très tech­nique qui re­quiert vi­tesse, pré­ci­sion, sta­bi­li­té et où le chien peut ma­ni­fes­ter sa joie.

« En France, le ni­veau n’est pas aus­si éle­vé qu’en Scan­di­na­vie mais il y a des couples de bon ni­veau, avec beau­coup de po­ten­tiel », ana­lyse Nin­na Man­ner. L’an pas­sé, elle était dé­jà in­ter­ve­nue lors d’un stage en Creuse mais ses dé­pla­ce­ments à l’étran­ger res­tent ex­cep­tion­nels. Avec son com­pa­gnon, elle n’en­traîne pas moins de quatre chiens qui font tous de la com­pé­ti­tion ! ■

PHO­TO THOMAS JOUHANNAUD

OBÉ­DIENCE. Fanny Gott à l’en­traî­ne­ment avec un jeune Bor­der col­lie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.