Der­nière ré­pé­ti­tion gé­né­rale pour les Bleus

Le grand ren­dez-vous ap­proche : l’équipe de France ef­fec­tue sa­me­di à Metz sa der­nière sor­tie pré­pa­ra­toire à l’eu­ro contre l’ecosse en ami­cal, avec pour mis­sion de le­ver les doutes et in­ter­ro­ga­tions.

La Montagne (Brive) - - Sports -

Avant de re­ga­gner di­manche leur antre de Clai­re­fon­taine et de se lan­cer pour de bon dans l’aven­ture du cham­pion­nat d’eu­rope, le 10 juin face à la Rou­ma­nie, les Bleus fe­raient bien d’en­voyer un mes­sage ras­su­rant. Mal­me­nés par les for­faits (Va­rane, Diar­ra, Ma­thieu) et les ac­cu­sa­tions de ra­cisme contre Di­dier Des­champs pro­fé­rées par Eric Can­to­na et sur­tout Ka­rim Ben­ze­ma, ils baignent dans un cli­mat lourd qui n’a rien de ré­con­for­tant pour la suite.

Le sé­lec­tion­neur manque cruel­le­ment de cer­ti­tudes au mo­ment d’abor­der le tour­noi conti­nen­tal à do­mi­cile et, au­de­là des af­faires et des po­lé­miques, le chan­tier spor­tif pa­raît im­mense, comme l’a prou­vé le match contre le Ca­me­roun (3­2), lun­di à Nantes. Il y a donc né­ces­si­té de pro­pa­ger des ondes po­si­tives, sous peine d’ali­men­ter en­core un peu plus le scepticisme am­biant et de dé­bu­ter l’eu­ro avec un mo­ral en berne.

Un oeil at­ten­tif sur la dé­fense

L’équipe ali­gnée d’en­trée face au seul re­pré­sen­tant des îles bri­tan­niques non qua­li­fié a de très fortes chances d’être celle qui com­men­ce­ra la com­pé­ti­tion. Mais Des­champs jet­te­ra for­cé­ment un oeil plus at­ten­tif sur le com­por­te­ment de sa dé­fense, l’ob­jet de toutes les craintes de­puis l’ava­lanche de ca­la­mi­tés qui s’est abat­tue sur elle ces der­nières se­maines.

Or­phe­line de Ra­phaël Va­rane, Ma­ma­dou Sa­kho et Jé­ré­my Ma­thieu, l’ar­rière­garde tri­co­lore s’ar­ti­cule dé­sor­mais au­tour de la char­nière cen­trale Ra­mi­kos­ciel­ny. Or sa pres­ta­tion face aux Lions In­domp­tables, en par­ti­cu­lier celle d’adil Ra­mi, a de quoi nour­rir les pires in­quié­tudes. Avant d’at­ta­quer l’eu­ro, elle a tout in­té­rêt à li­vrer en­fin une par­ti­tion sans fausse note.

La dé­fec­tion de Las­sa­na Diar­ra a éga­le­ment lais­sé vide le poste de sen­ti­nelle de­vant la dé­fense. La ques­tion est dé­sor­mais de sa­voir qui de Yo­han Ca­baye ou de N’go­lo Kan­té ac­com­pa­gne­ra Paul Pog­ba et Blaise Matuidi dans l’entre­jeu lors du match d’ou­ver­ture.

Mais il n’y a pas que des in­cer­ti­tudes. Avec l’ar­ri­vée d’an­toine Griez­mann, qui a re­joint ses co­équi­piers mar­di en stage en Au­triche, le sé­lec­tion­neur ré­cu­père son lea­der d’at­taque, cen­sé faire ou­blier l’ab­sence de Ben­ze­ma. An­non­cé comme une star de l’eu­ro, le fi­na­liste mal­heu­reux de la Ligue des cham­pions avec l’at­le­ti­co Ma­drid de­vra tout de même prou­ver qu’il a éva­cué sa dé­cep­tion et qu’il est fin prêt à en­dos­ser ses lourdes nou­velles res­pon­sa­bi­li­tés.

Con­trai­re­ment à la dé­fense, le sec­teur of­fen­sif ne contra­rie pas spé­cia­le­ment Des­champs, tant il re­gorge de so­lu­tions. Oli­vier Gi­roud, pris en grippe par les sup­por­teurs fran­çais, a beau ne pas faire l’una­ni­mi­té, il reste ef­fi­cace en bleu.

Pour com­plé­ter son trio, « DD » semble mi­ser sur Di­mi­tri Payet, qui a en­core ré­ga­lé avec son splen­dide coup franc dé­ci­sif contre le Ca­me­roun, plu­tôt que sur An­tho­ny Mar­tial. Et le su­per­so­nique King­sley Co­man est prêt à ren­trer à n’im­porte quel mo­ment pour dy­na­mi­ter une dé­fense. Pas spé­cia­le­ment ver­ni de­puis le dé­but de la pré­pa­ra­tion pour l’eu­ro, Des­champs va juste croi­ser les doigts pour ré­cu­pé­rer ses troupes in­tactes et sans bles­sure après cet ul­time ga­lop d’es­sai face aux spar­ring­part­ners écos­sais. ■

Ré­sul­tat. En match de pré­pa­ra­tion, la Rou­ma­nie, ad­ver­saire des Bleus au pre­mier tour, a bat­tu la Géor­gie, 5-1.

FRANCE. La ren­contre de ce sa­me­di, face à l’écosse, se­ra l’oc­ca­sion de faire les der­niers ré­glages avant le match d’ou­ver­ture, ven­dre­di pro­chain, face à la Rou­ma­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.