AU­RILLA­COIS - AVI­RON BAYON­NAIS L’heure est ve­nue de fi­nir le bou­lot !

Au stade d’er­nest­wal­lon, à Tou­louse (16 h 15, France 3)

La Montagne (Brive) - - Sports - @Nourre­gaieg

Qua­li­fié après une longue lutte pour cette fi­nale d’ac­ces­sion de Pro D2, le Stade Au­rilla­cois n’est plus qu’à 80 mi­nutes d’une mon­tée en Top 14. Mais avant ce­la, il va fal­loir faire cou­ler l’avi­ron.

A Tou­louse, Nour­re­dine Re­gaieg

Que ce se­rait beau et mé­ri­té ! Ar­ri­vé en fi­nale d’ac­ces­sion de Pro D2 au terme d’une sai­son dé­jà his­to­rique, le Stade Au­rilla­cois a l’oc­ca­sion de ren­trer en­core un peu plus dans la lé­gende. Du haut de ses 28.000 ha­bi­tants et de son bud­get can­ton­né sous la barre des cinq mil­lions d’eu­ros, Aurillac fait fran­che­ment fi­gure de pe­tit Pou­cet face à l’ar­ma­da bayon­naise.

Pas fa­vo­ris mais loin d’être des faire­va­loir

Équi­pé comme une for­ma­tion de Top 14, l’avi­ron Bayon­nais a eu beau s’en dé­fendre à l’en­vi tout au long de la se­maine, et en­core plus lors de la der­nière con­fé­rence de presse avec de grands sou­rires aux lèvres, il se­ra bien fa­vo­ri de cette fi­nale.

Avec leur ri­bam­belle de joueurs ayant dé­jà évo­lué au sein de l’élite du rug­by fran­çais avant de ve­nir pas­ser une sai­son en Pro D2, les Basques re­pré­ sentent un der­nier obs­tacle de taille pour le Stade Au­rilla­cois vers sa quête de mon­tée.

« Ils peuvent dire ce qu’ils veulent, mais tous ceux qui s’in­té­ressent un peu au rug­by savent qu’ils sont fa­vo­ris, sou­riait Thier­ry Peu­chles­trade à son ar­ri­vée à Er­nest­wal­lon. Après, une chose est sûre, on ne vient pas là pour être des faire­va­loir. On a dû beau­coup tra­vailler pour se qua­li­fier pour cette fi­nale et on va tout faire pour la rem­por­ter. »

Sup­por­tés par près de 8.000 « Can­ta­lous » en fo­lie, les hommes de Je­re­my Da­vid­son et Thier­ry Peu­chles­trade vont de­voir re­pro­duire une pres­ta­tion du même ca­libre que celle li­vrée contre Mont­deMar­san la se­maine pas­sée en de­mi­fi­nales.

« On a mon­tré de quoi on est ca­pable, sou­li­gnait Maxime Pe­tit­jean. Il va fal­ loir re­faire un gros match contre Bayonne pour conti­nuer d’es­pé­rer. Et ça, ça passe avant tout par beau­coup de dis­ci­pline pour évi­ter de don­ner trop de mu­ni­tions à leur bu­teur. »

En ef­fet, pour exis­ter contre l’avi­ron Bayon­nais, il se­ra pri­mor­dial de ré­pondre pré­sent dans le com­bat. Face à une mê­lée des plus lourdes de Pro D2 et à un ali­gne­ment des plus per­for­mants, les Au­rilla­cois n’ont pas d’autre choix que ce­lui d’ex­po­ser à la France en­tière les qua­li­tés dont ils ont fait preuve tout au long de la sai­son. Même si, mal­heu­reu­se­ment pour cette fois, ils de­vront se pas­ser de l’in­con­tour­nable Bap­tiste Hé­zard, bles­sé au dos et qui a fi­na­le­ment dû dé­cla­rer for­fait lors de la mise en place qui s’est dé­rou­lée à Jean­al­ric, hier ma­tin, avant le dé­part du Stade vers la Ville rose.

Du coup, la lourde tâche de le rem­pla­cer in­com­be­ra à Utu Ma­ni­noa. Aus­si brillant en troi­sième ligne qu’en deuxième de­puis plu­sieurs se­maines dé­jà, « Ju­nior » de­vra une nou­velle fois se mon­trer dé­ci­sif face à des Basques plus que so­lides. Pour le reste, le Stade Au­rilla­cois fe­ra dans le clas­sique (voir ci­des­sus). De re­tour de bles­sure, Alex Lua­tua re­trou­ve­ra une place de ti­tu­laire à l’aile.

Des Au­rilla­cois se­reins mal­gré l’en­jeu

Vi­si­ble­ment très se­reins en dé­pit de l’en­jeu, les Can­ta­liens ont mal­gré tout bien sai­si toute l’im­por­tance de ce der­nier ren­dez­vous, avec l’en­vie de fi­nir en apo­théose. Et puis, de toute fa­çon, quoi qu’il ar­rive sur la pe­louse d’er­nest­wal­lon, ce qu’ils ont réa­li­sé jus­qu’ici est in­croyable. Même si un pe­tit tour en Top 14 ne se­rait pas de re­fus. ■

PHO­TO CH­RIS­TIAN STAVEL

AR­RI­VÉE. Les Au­rilla­cois ont pu échan­ger quelques bal­lons sur la pe­louse d’er­nest-wal­lon à leur ar­ri­vée à Tou­louse. L’oc­ca­sion de se dé­gour­dir les jambes et de prendre leurs marques dans un stade qu’ils dé­couvrent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.