Le LH 87 a fri­sé la cor­rec­tion­nelle

Les Li­mou­geauds ar­rachent le nul hier soir face à Caen (24­24)

La Montagne (Brive) - - Sports - Xa­vier Georges Twit­ter : @Xa­vier – Georges

En souf­france qua­si­ment tout le match, en re­tard de quatre buts à huit mi­nutes de la fin, le LH 87 est pas­sé tout près d’une grosse dé­con­ve­nue hier pour son pre­mier match des bar­rages face à Caen. Avec un nul 24-24, il s’en sort fi­na­le­ment très bien.

La claque a failli être re­ten­tis­sante. Le LH 87 a frô­lé la cor­rec­tion­nelle, hier, pour le pre­mier match de ses bar­rages de main­tien en Prod2 à Beau­blanc. Dans une ren­contre qu’ils n’ont ja­mais maî­tri­sée, les Li­mou­geauds ont été tout près de tom­ber de très haut face à une équipe de Caen qui n’a eu de cesse de lui me­ner la vie dure. Dans un sur­saut d’or­gueil sal­va­teur et alors qu’ils comp­taient quatre lon­gueurs de dé­bours à huit mi­nutes de la fin, ils ont fi­na­le­ment réus­si à re­ve­nir du diable vau­vert. Et à ar­ra­cher un nul 24­24 qui tient presque du mi­racle.

Pour es­pé­rer re­nou­ve­ler son bail en Prod2, Limoges va de­voir net­te­ment haus­ser son ni­veau de jeu dès ce soir (21 heures) face à Saint­gra­tien­san­nois et de­main de­vant Nice. Car hier, il n’a pas été à la hau­teur de son sta­tut.

Bous­cu­lés et mal­me­nés

Face à une équipe de Caen pleine de fougue et d’en­vie, les Li­mou­geauds ont été com­plè­te­ment bous­cu­lés et mal­me­nés. En dif­fi­cul­tés dans toutes les phases de jeu, les hommes de Ne­nad Sta­nic n’ont fait qu’en­chaî­ner les mau­vais choix et les im­pré­ci­sions dès leur en­tame de match. Il n’en fal­lut pas plus pour don­ner de l’ap­pé­tit à des Caen­nais exal­tés par la tour­nure des évé­ne­ments. Avec le bon­dis­sant Re­chal ou le ma­lin Des­ser­tenne, et sur­tout en s’ap­puyant sur une dé­fense où Limoges ne fit que se cas­ser les dents, la for­ma­tion nor­mande prit, sans com­plexe, les af­faires en main. Ce fut d’une lon­gueur (5­4, 10e), puis deux (6­4, 13e) et même trois (11­8, 28e). Im­puis­sant quand il ne se mon­tra pas mal­adroit ou mal­heu­reux en tou­chant les po­teaux, le LH 87 fut in­ca­pable d’in­ver­ser la ten­dance.

En vi­rant à la pause en n’étant me­né que d’un but (11­10), la for­ma­tion limougeaude li­mi­ta presque la casse. Sauf que Caen pour­sui­vit de plus belle en deuxième pé­riode et Limoges ne par­vint pas plus à se re­mettre à l’en­droit, avec des ini­tia­tives in­di­vi­duelles pas plus cou­ron­nées de suc­cès.

À huit mi­nutes de la si­rène, la cote d’alerte mon­ta à quatre buts d’avance en fa­veur des Nor­mands (2218, 52e). Le LH 87 eut alors le mé­rite de ne pas lâ­cher prise. Pro­fi­tant d’une in­fé­rio­ri­té des Vi­kings, Fer­mi­gier et ses par­te­naires se re­lan­cèrent en ef­fet com­plè­te­ment et éga­li­sèrent à quatre mi­nutes de la fin (23­23, 56e). Et alors que chaque équipe avait l’oc­ca­sion de plier l’af­faire, le nul pré­va­lut au fi­nal (2424). Limoges pou­vait pous­ser un gros ouf de sou­la­ge­ment. ■

L’autre match. Nice - Saintg­ra­tien-san­nois : 30-31.

PHO­TO STÉ­PHANE LE­FÈVRE

CHOCS. Juan Bas­ma­lis Go­mez et les Li­mou­geauds ont été mal­me­nés par les Caen­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.