Dis, comment on fait les bou­teilles de lait ?

La lai­te­rie Les Fayes a ou­vert ses portes au pu­blic à l’oc­ca­sion de la Jour­née mon­diale du lait

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité - Anne-ma­rie Muia anne-ma­rie.muia@cen­tre­france.com

Hier s’est dé­rou­lée la Jour­née mon­diale du lait. L’oc­ca­sion pour le pu­blic de suivre le pré­cieux li­quide dans les cou­lisses à la lai­te­rie Les Fayes et de voir en vrai ce qui se cache der­rière la com­mu­ni­ca­tion ori­gi­nale de l’en­tre­prise.

«Papa, c’est quoi cette bou­teille de lait noire ? »… C’est juste l’es­prit ori­gi­nal, créa­tif et décalé de la lai­te­rie Les Fayes, via l’agence de com­mu­ni­ca­tion nior­taise ADN De­si­gn. Un es­prit que quelques cen­taines de vi­si­teurs ont pu dé­cou­vrir, hier. La lai­te­rie, plu­tôt dis­crète pen­dant des an­nées, a ou­vert ses portes à un pu­blic ve­nu voir l’en­vers du dé­cor et goû­ter pro­duits... et hu­mour.

Parce que fran­che­ment, après le suc­cès des seaux noirs de crème li­quide pour les pro­fes­sion­nels, il fal­lait oser ! Mais l’en­tre­prise créée en 1942 est au­da­cieuse. « Cet em­bal­lage noir per­met de dis­tin­guer et iden­ti­fier nos pro­duits à qua­li­té pre­mium, c’est­à­dire sans conser­va­teur et sans ad­di­tif. Le plus dif­fi­cile a fi­na­le­ment été de créer un bou­chon blanc pour rap­pe­ler le lait. Nor­ma­le­ment, il est rouge, bleu, vert… 90 % des consom­ma­teurs ont adhé­ré et ce­la nous a of­fert la pos­si­bi­li­té de ra­jeu­nir notre clien­tèle. Puis, très hon­nê­te­ment, nous cher­chions à faire le buzz, ex­plique John­ny Grip­pon, le res­pon­sable com­mer­cial. Lors de son ar­ri­vée en 2013, Jo­sé Pa­no, le nou­veau di­rec­teur, nous a lais­sé carte blanche ». Autre axe fort : l’at­ta­che­ment au Li­mou­sin et au ter­ri­toire en uti­li­sant l’hu­mour, y com­pris sur les ré­seaux so­ciaux. « Les Li­mou­sins sont la crème de la crème et il est temps que ça se sache ! ».

« Nous sommes fiers d’être Li­mou­sins et nous osons le dire. Nous sommes d’un chau­vi­nisme as­su­ré… même si face aux Bre­tons et aux Nor­mands, nous sommes un peu le Pe­tit Pou­cet », conti­nue­til. En­fin, re­pré­sen­tant la por­ce­laine (clin d’oeil évident à Li­moges), la po­lice du nou­veau lo­go a spé­ci­fi­que­ment été con­çue pour Les Fayes.

Alors, avec cette lai­te­rie « amis pour la vie » ? ■ PRO­DUITS ■ Outre du lait, du fro­mage blanc, de la fais­selle et de la crème fraîche, Les Fayes pro­posent du fro­mage frais.

■ La lai­te­rie ré­cep­tionne 45 mil­lions de litres de lait, pro­ve­nant de 150 pro­duc­teurs en Li­mou­sin pour entre autres fa­bri­quer 5.000 tonnes de crème fraîche et 1.400 tonnes de fro­mage blanc.

PHO­TOS THO­MAS JOUHANNAUD

DÉ­COU­VERTE. La lai­te­rie Les Fayes a ac­cueilli hier plus d’un mil­lier de vi­si­teurs dont de nom­breux en­fants : une vraie réus­site pour l’en­tre­prise et une dé­cou­verte pour les plus jeunes.

PRO­DUC­TION

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.