De la vol­tige co­saque aux Écu­ries du Roc

La Montagne (Brive) - - Brive Pays De Larche Et Vézère Ardoise -

Sau­ter du che­val au ga­lop et re­mon­ter, se lais­ser pendre sur son flanc les bras au ras du sol, des images spec­ta­cu­laires, qu’on peut voir dans des films, mais pas seule­ment.

Ce sont des tech­niques qui s’ap­prennent, re­grou­pées sous le nom de « vol­tige co­saque », et c’est ce que sont ve­nus faire une di­zaine de ca­va­liers aux Ecu­ries du Roc le 29 mai. La jour­née était ani­mée par Laurent Dou­ziech, un vol­ti­geur qui se pro­duit en spec­tacles dans toute l’eu­rope.

C’est la troi­sième fois qu’il se rend aux Ecu­ries du Roc. Les sta­giaires sont des fi­dèles, prêts à faire deux heures de route pour ve­nir, comme ces 4 Cler­mon­tois, tou­jours là de­puis la pre­mière ses­sion. Pé­da­gogue, calme, Laurent sait les mettre en confiance pour les faire pro­gres­ser.

Tous sont dé­jà ca­va­liers et cherchent à dé­cou­vrir d’autres dis­ci­plines. La vol­tige co­saque est in­té­res­sante à plus d’un titre : elle ap­prend à être plus en confiance à che­val, elle amé­liore l’équi­libre, on n’a plus peur de perdre un étrier, ou d’être dé­sta­bi­li­sé si le che­val fait un écart. Pour les élèves du jour, c’est un com­plé­ment idéal à leur pra­tique ha­bi­tuelle de l’équi­ta­tion.

Âgé de 39 ans, Laurent Dou­ziech pra­tique la vol­tige de­puis l’en­fance, il en a fait son mé­tier à 18 ans. Ins­tal­lé près de Mon­tau­ban, il donne éga­le­ment des cours aux pas­sion­nés de cette dis­ci­pline.

Moins connu mé­dia­ti­que­ment que Lo­ren­zo, pro­dige de la scène équestre, il n’en est pas moins très res­pec­té dans le mi­ lieu. Il a re­lan­cé la pra­tique de cer­taines fi­gures comme le spec­ta­cu­laire pas­sage sous le ventre ou l’en­co­lure, et a même in­ven­té de nou­velles fi­gures, ce qui est rare dans ce do­maine.

Pour Flo­rence Umins­ki, « c’est une chance de pou­voir le faire ve­nir. Il est très de­man­dé, il faut pla­ni­fier au moins six mois à l’avance ».

À par­tir de la ren­trée 2016, les stages de ce type se­ront plus fré­quents aux Ecu­ries du Roc. Flo­rence Umins­ki en pré­voit un par mois « sur des thèmes va­riés, qui in­té­res­se­ront les ca­va­liers ama­teurs mais aus­si les pro­fes­sion­nels. Laurent Dou­ziech de­vra ve­nir plus sou­vent, mais il y au­ra aus­si du dres­sage aca­dé­mique et de l’étho­lo­gie avec de grands noms du sec­teur, et de l’at­te­lage ». ■

VOL­TIGE. Laurent Dou­ziech tra­vaille une fi­gure avec une sta­giaire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.