Une rue en mé­moire de Ro­ger Ra­noux

La Montagne (Brive) - - Chez Nos Voisins Dordogne -

Fa­mille, élus, porte­dra­peaux, gen­darmes, sa­peurs­pom­piers, ca­ma­rades et amis, voi­sins et ha­bi­tants du Lar­dinSaint­la­zare : ils sont ve­nus, ven­dre­di soir, pour ho­no­rer la mé­moire de Ro­ger Ra­noux, connu sous le pseu­do­nyme d’her­cule, co­chef dé­par­te­men­tal des FFI en Dor­dogne pen­dant la Se­conde Guerre mon­diale.

Fi­gure em­blé­ma­tique de la Ré­sis­tance, Ro­ger Ra­noux a vé­cu à La Ga­libe et la com­mune du Lar­dinSaint­la­zare sou­hai­tait de­puis long­temps l’ho­no­rer en don­nant son nom à une rue de la ville. Lorsque Jean­paul Gardet, alors maire, le pro­pose à Ro­ger en 2007, ce­lui­ci ac­cepte le prin­cipe mais de­mande que ce­la se fasse après sa mort seule­ment.

En juillet 2015, Ro­ger dé­cède à l’âge de 93 ans. C’est à ce mo­ment­là que Laurent De­lage, maire du Lar­din, et Oli­vier Rou­zier, conseiller mu­ni­ci­pal, dé­cident de por­ter le pro­jet à son terme. S’ils choi­sissent de dé­bap­ti­ser l’ave­nue de La Ga­libe (ave­nue de Brard­ville) pour la nom­mer ave­nue Ro­ger Ra­noux et de l’inau­gu­rer ce 27 mai, ce n’est pas sans rai­son. En ef­fet, le 27 mai 1943 se te­nait la pre­mière réunion du Con­seil na­tio­nal de la Ré­sis­tance à Pa­ris.

Lors de cette inau­gu­ra­tion, l’émo­tion était om­ni­pré­sente tant chez Mi­chèle, l’épouse de Ro­ger, que dans les dis­cours des élus.

Le chant des par­ti­sans en­ton­né par la cho­rale du Lar­din et joué par la Con­corde ter­ras­son­naise, La Mar­seillaise re­prise par une par­tie de l’as­sem­blée, avaient don­né le ton.

Mi­chèle Ra­noux, très émue, a en­suite dé­voi­lé la plaque por­tant le nom de son époux. Laurent De­lage, le maire, Lu­cien Cour­nil, Do­mi­nique Bous­quet, conseiller dé­par­te­men­tal et pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes, Jean­paul La­chaux, pré­sident dé­par­te­men­tal de L’ARAC, Mi­reille Borde, vice­pré­si­dente du Con­seil dé­par­te­men­tal et JeanPaul Be­douin, pré­sident de L’ANACR Dor­dogne, ont una­ni­me­ment sa­lué l’en­ga­ge­ment de Ro­ger Ra­noux.

Do­mi­nique Bous­quet a si évo­qué le pro­jet de centre dé­par­te­men­tal de la mé­moire qu’il es­père voir abou­tir.

« C’était un grand homme, et pas seule­ment par la taille, tou­jours pré­sent au­tour des pe­tits ».

L’as­sis­tance s’est en­suite réu­nie à l’école de SaintLa­zare, école où Ro­ger Ra­noux et Lu­cien Cour­nil ont fait leur sco­la­ri­té, pour par­ta­ger le verre de l’ami­tié et évo­quer de nom­breux sou­ve­nir. ■

INAU­GU­RA­TION. Beau­coup d’émo­tion lors de cette inau­gu­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.