« Il y a un vrai po­ten­tiel ici »

Dra­gan Cvet­ko­vic, nou­vel homme fort du Li­moges FC

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin - Ré­gi­nald Ma­rie re­gi­nald.ma­rie@cen­tre­france.com

Dra­gan Cvet­ko­vic a été nom­mé, hier, nou­vel en­traî­neur du Li­moges FC. Ce tech­ni­cien d’ex­pé­rience, pas­sé par le monde pro­fes­sion­nel, a pour ob­jec­tif de faire re­mon­ter le club en CFA d’ici deux ans.

Tu­ni­sie, Rus­sie, Émi­rats Arabes Unis, Qa­tar, Al­gé­rie et le Bah­reïn der­niè­re­ment, Dra­gan Cvet­ko­vic a beau­coup voya­gé et mul­ti­plié les ex­pé­riences ces der­nières an­nées. Le tech­ni­cien de 54 ans, qui a dé­cou­vert le mé­tier d’en­traî­neur pro­fes­sion­nel avec Rol­land Cour­bis, a sou­hai­té ren­trer au pays pour re­trou­ver un pro­jet spor­tif en France. C’est avec beau­coup d’en­vie qu’il se lance dans une nou­velle aven­ture avec le Li­moges FC.

■ Par quoi avez-vous été sé­duit dans le pro­jet du Li­moges FC ? Ce club dis­pose de très bonnes struc­tures dans une ville et une ré­gion qui mé­ritent un club d’un autre ni­veau. Il y a un vrai po­ten­tiel pour faire quelque chose ici et ce­la né­ces­si­te­ra beau­coup d’in­ves­tis­se­ment per­son­nel.

■ Vous avez mul­ti­plié les ex­pé­riences à l’étran­ger ces der­nières an­nées. Vous sou­hai­tiez re­ve­nir en France ? Oui, j’avais be­soin de me re­trou­ver dans un pro­jet fran­çais. Et puis, je vi­vais loin de mes en­fants et de ma fa­mille en étant à l’étran­ger.

■ Pour com­bien d’an­nées vous êtes vous en­ga­gé et quels sont vos ob­jec­tifs ? J’ai si­gné deux ans avec le LFC. Je sou­haite que le club change au mi­ni­mum d’une di­vi­sion d’ici deux ans. Il faut au moins re­mon­ter en CFA.

■ Le pré­sident vous a confié un rôle élar­gi au sein du club… J’ai un rôle de ma­na­ger spor­tif. Il y a un gros tra­vail à faire avec tous les gens du club. Il y a aus­si deux équipes de jeunes qui montent au ni­veau na­tio­nal (U17 et U19). Il fau­dra être à l’écoute, et tra­vailler en équipe avec l’es­prit club.

■ L’ef­fec­tif va-t-il être cham­bou­lé lors de l’in­ter­sai­son ? Dans ce groupe, il y a des élé­ments de qua­li­té. Il est im­por­tant de gar­der de la sta­bi­li­té pour avoir une vie de groupe saine. Il n’y au­ra pas trop de mou­ve­ments afin de pré­ser­ver l’équi­libre de l’équipe. Je sou­haite tra­vailler avec un groupe de 20­22 joueurs dont trois gar­diens.

■ Com­ment comp­tez-vous vous y prendre pour at­ti­rer da­van­tage de pu­blic au stade Saint-la­zare ? Il y a une vraie re­con­quête à faire. Pour y par­ve­nir, chaque joueur de­vra don­ner le meilleur de lui­même sur le ter­rain. La clé de la réus­site, c’est le tra­vail et la dis­ci­pline col­lec­tive. Ceux qui le mé­ritent joue­ront.

■ Se­rez-vous épau­lé par un staff en­ri­chi ? Je sou­haite tra­vailler avec un en­traî­neur des gar­diens et aus­si m’en­tou­rer d’un pré­pa­ra­teur phy­sique. J’ai be­soin d’un spé­cia­liste dans ce do­maine pour ne pas avoir à gé­rer cet as­pect. ■

PHO­TO PAS­CAL LACHENAUD

EN­TRAέNEUR. du LFC. Dra­gan Cvet­ko­vic suc­cède au duo Ja­cob Ba - Fran­cis Lau­trète, sur le banc

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.