La DGSI in­ter­pelle en toute dis­cré­tion

Des hommes ca­gou­lés, ar­més et équi­pés de gi­lets pare­balles dans une rue lun­di après­mi­di

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité - Pierre Vi­gnaud le­po­pu­laire@cen­tre­france.com

Un homme ayant des liens pré­su­més avec une ac­ti­vi­té ter­ro­riste a été in­ter­pel­lé par les agents de la Di­rec­tion gé­né­rale de la sé­cu­ri­té in­té­rieure (DGSI) à Li­moges, en plein coeur de l’après­mi­di.

«Nous sommes ar­ri­vées à la toute fin de l’in­ter­ven­tion, nous avons vu des hommes ca­gou­lés, équi­pés de gi­lets pare­balles qui pro­cé­daient à une in­ter­pel­la­tion. » Pour cette ri­ve­raine de la rue Fran­cis­plan­té, dans le quar­tier Ar­mand­du­treix à Li­moges, le spec­tacle au­quel elle a as­sis­té quelques ins­tants avait de quoi im­pres­sion­ner.

Ar­rê­té en plein après­mi­di

Ces hommes ca­gou­lés et ar­més, étaient ceux de la Di­rec­tion gé­né­rale de la sé­cu­ri­té in­té­rieur (DGSI), un ser­vice rat­ta­ché au mi­nis­tère de l’in­té­rieur, créé en 2014 et qui a pour mis­sion (entre autres) de lut­ter contre le ter­ro­risme.

A cette heure, très peu d’in­for­ma­tions ont cir­cu­lé concer­nant cette ar­res­ta­tion qui s’est dé­rou­lée en plein après­mi­di, lun­di. Nous sommes en me­sure d’af­fir­mer que la per­sonne sus­pec­tée n’a pas été in­ter­pel­lée à son do­mi­cile, mais dans ce­lui de la mère d’un ou d’une amie.

Cet homme avait dé­jà fait au­pa­ra­vant l’ob­jet d’une ar­res­ta­tion pour des af­faires liées au ter­ro­risme. Ce der­nier se se­rait dé­jà ren­du, au moins à une re­prise, en Sy­rie, où la guerre sé­vit ac­tuel­le­ment entre les forces de la coa­li­tion in­ter­na­tio­nale et celles de l’or­ga­ni­sa­tion Etat is­la­mique.

Lors de son in­ter­pel­la­tion, les agents de la DGSI n’au­raient pas trou­vé d’arme. En re­vanche, ils au­raient mis la main sur des do­cu­ments dont la na­ture n’a pas été ré­vé­lée.

Une vo­lon­té de dis­cré­tion

Au cours de cette opé­ra­tion, les au­to­ri­tés ont en ef­fet mon­tré une forte vo­lon­té de dis­cré­tion. La pré­sence de la DGSI n’a pas été confir­mée du cô­té de la po­lice. « Nous avons ac­cueilli un ser­vice ex­té­rieur », in­dique­t­on seule­ment. Du cô­té de la DGSI, le son de cloche est sen­si­ble­ment le même quand on pose la ques­tion d’une pos­sible in­ter­ven­tion me­née dans la ca­pi­tale li­mou­sine. « On ne confirme pas et on n’in­firme pas non plus notre pré­sence dans cette ville », nous a­t­on dé­cla­ré. ■

PHO­TO : PAS­CAL LACHENAUD

FRAN­CIS-PLAN­TÉ. C’est dans cette rue que les agents de la DGSI ont in­ter­pel­lé l’in­di­vi­du.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.