Des agri­cul­teurs ou­verts à l’in­no­va­tion

Des pra­tiques pour at­teindre la triple per­for­mance éco­no­mique, so­ciale et en­vi­ron­ne­men­tale

La Montagne (Brive) - - Corrèze Actualité - Ch­ris­tine Moutte

Du 14 juin au 15 sep­tembre, l’opé­ra­tion In­nov’ac­tion de la Chambre d’agri­cul­ture fait dé­cou­vrir des pra­tiques agri-éco­lo­giques, di­rec­te­ment dans les ex­ploi­ta­tions.

En créant des abreu­voirs pour ses bo­vins sur les par­celles si­tuées au bord de cours d’eau, le Gaec Ga­li­non, au Pes­cher, a fait un geste pour l’en­vi­ron­ne­ment. Ce sys­tème évite en ef­fet que les bêtes ne boivent dans les ruis­seaux en pié­ti­nant les berges et en souillant l’eau. « Nous avons construit quinze abreu­voirs, soit par ré­cu­pé­ra­tion d’une source, soit par dé­via­tion de ruis­seau, pré­cisent les deux as­so­ciés Éric Ga­li­non et Da­vid La­font, qui élèvent en­vi­ron 200 bêtes sur 160 hec­tares. On conserve le cir­cuit de l’eau en le dé­tour­nant. L’eau qui cir­cule est ain­si plus propre et les ani­maux moins ma­lades, on y gagne sur la qua­li­té de la viande ».

Ce type de pra­tique d’agro­éco­lo­gie, « qui li­mi­ te l’im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment tout en main­te­nant la pro­duc­tion et l’em­ploi », est en­cou­ra­gé par la Chambre d’agri­cul­ture de la Cor­rèze, qui in­vite les pro­fes­sion­nels et les consom­ma­teurs à les dé­cou­vrir lors de quatre jour­nées portes ou­vertes, du 14 juin à 15 sep­tembre, à tra­vers l’opé­ra­tion In­nov’ac­tion. « L’in­no­va­tion est es­sen­tielle pour per­mettre aux agri­cul­teurs de ré­pondre aux grands dé­fis aux­quels ils sont confron­tés : le chan­ge­ment cli­ma­tique, la pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, la crois­sance de la de­mande ali­men­taire, mais aus­si la concur­rence sur les mar­chés eu­ro­péens et in­ter­na­tio­naux, ex­plique To­ny Cor­ne­lis­sen, pré­sident de la Chambre d’agri­cul­ture. Ils doivent éga­le­ment s’adap­ ter pour faire face aux contraintes : un re­grou­pe­ment d’ex­ploi­ta­tions, comme c’est le cas pour la Gaec Ga­li­non, est une ré­ponse à une de­mande so­cié­tale des jeunes agri­cul­teurs (pou­voir dis­po­ser de week­end, ne plus tra­vailler seul) ».

Lors des jour­nées fermes ou­vertes d’in­nov’ac­tion en Cor­rèze, trois autres agri­cul­teurs pré­sen­te­ront d’autres pra­tiques « in­no­vantes ». Sté­phane Gorce, pro­duc­teur de veau de lait sous la mère à Es­ti­vals, ex­pli­que­ra com­ment il uti­lise une tech­nique de pré­ci­sion pour trai­ter ses cultures de cé­réales : « Avec un pul­vé­ri­sa­teur gui­dé par GPS et en re­gar­dant l’hy­dro­mé­trie, on ar­rive à uti­li­ser 5 à 10 fois moins de pro­duits phy­to­sa­ni­taires. Avec le sys­tème se­mi­di­rect, où on sème di­rec­te­ment la graine sans la­bou­rer, on ar­ri­ve­ra, à terme, à ne plus en uti­li­ser du tout ». À Chauf­four le Gaec des Ga­riottes don­ne­ra ses conseils pour ar­ri­ver à l’au­to­no­mie ali­men­taire en pro­dui­sant ses propres cé­réales, in­dis­pen­sable pour ré­duire les coûts, sur­tout en agri­cul­ture bio­lo­gique où les pro­duits sont plus chers que dans le conven­tion­nel.

Pour toutes ces pra­tiques à dé­cou­vrir sur le ter­rain, la chambre d’agri­cul­ture de la Cor­rèze ap­porte ses conseils tech­niques, l’aide au mon­tage de dos­siers de sub­ven­tions. ■

(*) In­nov’ac­tion est une opé­ra­tion na­tio­nale lan­cée en 2008 que la Cor­rèze a re­jointe en 2015.

PHO­TO FRÉ­DÉ­RIC LHERPINIÈRE

LE PES­CHER. Les abreu­voirs pour les bo­vins uti­lisent le cir­cuit na­tu­rel des sources et cours d’eau pour une eau plus saine et des berges plus propres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.