« C’est ras­su­rant d’avoir un prof pas loin pour nous ai­der »

La Montagne (Brive) - - Brive Jeunesse & Co - Ca­ro­line Gi­rard

Toute l’an­née, le TUCSS propose des ate­liers de ré­vi­sion pour les col­lé­giens et ly­céens en­ca­drés par des pro­fes­seurs.

Dans la cour du col­lège Jean­Mou­lin, il n’y a au­cun bruit. Nor­mal, c’est mer­cre­di après­mi­di. Dans le bâ­ti­ment an­nexe in­ves­ti par le TUCSS, une poi­gnée d’élèves est pour­tant là…

Tous les mer­cre­dis, l’as­so­cia­tion TUCSS met à dis­po­si­tion plu­sieurs salles pour pro­lon­ger, deux heures du­rant, la ma­ti­née de cours et ré­vi­ser avec le sou­tien d’un pro­fes­seur. Pé­riode d’exa­men oblige, ils sont six, ce jour­là, à ba­cho­ter un sty­lo à la main, cal­cu­lette bour­rée de for­ mules dans l’autre. « C’est trop dif­fi­cile de tra­vailler en au­to­no­mie, confie Hu­go, entre deux exer­cices. Ici, on est au calme, en pe­tits groupes, et c’est ras­su­rant d’avoir un prof pas loin pour nous ai­der ».

Au­jourd’hui, c’est An­dré Pam­bout­zo­glou, an­cien pro­fes­seur de ma­thé­ma­tiques, qui re­met le nez dans les théo­rèmes et autres cal­culs. « On re­trouve cer­tains élèves de semaine en

RÉ­VI­SIONS. semaine, d’autres sont là pour la pre­mière fois, ex­plique l’en­sei­gnant, entre deux exer­cices. On in­ter­vient quand on nous ap­pelle, quand l’un d’entre eux est blo­qué sur un exer­cice ». « Le contact est plus fa­cile avec les profs que dans une classe où nous sommes 30, avec la moi­tié qui n’écoute pas », ajoute Lau­ra, élève en ter­mi­nale S à Ca­ba­nis.

De 14 heures à 16 heures le mer­cre­di et trois heures le sa­me­di ma­tin, tous les cré­neaux sont bons pour gra­piller des heures de ré­vi­sions. Le seul hic, c’est que pour la ré­cré, il faut at­tendre en­core un peu… ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.