L’UE s’en­gage à in­ves­tir en Afrique

Pour frei­ner l’af­flux de mi­grants vers L’UE par la Mé­di­ter­ra­née

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

La Commission eu­ro­péenne a fait mi­roi­ter, hier, des in­ves­tis­se­ments de plus de 60 mil­liards d’eu­ros aux pays afri­cains « co­opé­ra­tifs » pour frei­ner l’af­flux de mi­grants vers L’UE par la Mé­di­ter­ra­née, où plus de 10.000 mi­grants ont per­du la vie de­puis 2014.

« Nous pro­po­sons de nou­veaux par­te­na­riats, en com­men­çant avec un pre­mier groupe de pays », a ex­pli­qué son vice­pré­sident Frans Tim­mer­mans, de­vant le Par­le­ment eu­ro­péen, ci­tant l’éthio­pie, le Ni­ger, le Ni­ge­ria, le Ma­li, le Sé­né­gal, mais aus­si la Jor­da­nie et le Li­ban.

De­puis que l’im­mense af­flux de mi­grants ve­nant de la Tur­quie s’est ta­ri, grâce au fra­gile ac­cord entre L’UE et An­ka­ra conclu en mars, la route ma­ri­time de­puis l’afrique est re­de­ve­nue la prin­ci­pale porte d’en­trée clan­des­tine en Eu­rope, tou­jours aus­si pé­rilleuse.

De­puis 2014, plus de 10.000 mi­grants ont per­du la vie en Mé­di­ter­ra­née, en ten­tant de re­joindre l’eu­rope, a rap­pe­lé mar­di un porte­pa­role du Haut Com­mis­sa­riat de L’ONU pour les ré­fu­giés (HCR).

Pour s’as­su­rer une coo­ pé­ra­tion des pays d’ori­gine, le plan pro­po­sé par la Commission est « un mix d’incitations po­si­tives et né­ga­tives », a ex­po­sé Frans Tim­mer­mans, fai­sant pla­ner la me­nace de « consé­quences pour ceux re­fu­sant de co­opé­rer », no­tam­ment sur le plan commercial.

À court terme, le plan pré­voit de di­ri­ger 8 mil­liards d’eu­ros d’ici 2020, en pro­ve­nance de fonds dé­jà pré­vus pour l’aide au dé­ve­lop­pe­ment, vers les pays clés concer­nés.

À plus long terme, l’exé­cu­tif eu­ro­péen a l’am­bi­tion de mo­bi­li­ser « jus­qu’à 62 mil­liards d’eu­ros de fonds pu­blics et pri­vés dans l’éco­no­mie réelle », à con­di­tion que les États membres de L’UE et d’« autres par­te­naires » jouent le jeu.

Il propose de mettre sur la table 3,1 mil­liards jus­qu’à 2020, es­pé­rant qu’ils dé­clen­che­ront « des in­ves­tis­se­ments ad­di­tion­nels pri­vés et pu­blics de jus­qu’à 31 mil­liards », que les États membres de L’UE et d’autres par­te­naires se­ront ap­pe­lés à dou­bler.

Ce plan d’in­ves­tis­se­ment, ins­pi­ré du « plan Jun­cker » (un plan d’in­ves­tis­se­ments pour L’UE), se­ra dé­taillé à l’au­tomne.

L’ob­jec­tif af­fi­ché est de s’at­ta­quer aux « causes pro­fondes » des mi­gra­tions, en don­nant aux Afri­cains des pers­pec­tives d’ave­nir chez eux, via le fi­nan­ce­ment de pro­jets concrets.

Il s’agit aus­si d’ob­te­nir des pays afri­cains, comme ce­la a été fait avec la Tur­quie, qu’ils luttent da­van­tage contre les pas­seurs et ac­ceptent beau­coup plus de « ré­ad­mis­sions » de leurs res­sor­tis­sants. Moins de 40 % des mi­grants ir­ré­gu­liers ayant re­çu dans L’UE l’in­jonc­tion de re­tour­ner dans leur pays le font ef­fec­ti­ve­ment, se­lon des chiffres da­tant de 2014, en par­tie en rai­son d’un manque de co­opé­ra­tion et de moyens des pays d’ori­gine. ■

PHO­TO AFP

FRANS TIM­MER­MANS. Le vice-pré­sident de la Commission eu­ro­péenne propose des par­te­na­riats aux pays afri­cains.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.