La mode en version hor­ri­fique

La Montagne (Brive) - - Cinéma -

Tel­le­ment belle qu’on en man­ge­rait. Avec The Neon Demon, thril­ler éro­ti­co-fan­tas­tique, Ni­co­las Win­ding Refn propose une vi­sion hor­ri­fique du monde de la mode, où des in­no­centes pe­tites filles sont ven­dues pour leur chair.

« Il y a quelque chose de ter­ri­fiant dans l’idée que le monde tourne au­tour de la beau­té », ex­pli­quait Ni­co­las Win­ding Refn au Fes­ti­val de Cannes. « Si vous re­gar­dez au­tour de vous, cette ob­ses­sion de l’ap­pa­rence n’a ja­mais ces­sé de gran­dir et la ré­vo­lu­tion nu­mé­rique n’a fait qu’ac­cé­lé­rer les choses », avait ajou­té le ci­néaste da­nois dont le film, avait di­vi­sé les pre­miers spec­ta­teurs.

Ra­di­cal aus­si bien dans sa forme (une image très soi­gnée) que sur le fond, il ra­conte l’his­toire de Jesse, pou­pée in­gé­nue de 16 ans (Elle Fan­ning), boucles d’or et yeux de biche, qui dé­barque à Los An­geles bien dé­ci­dée à percer dans le monde de la mode. Mais, l’as­cen­sion ful­gu­rante de Jesse va très vite sus­ci­ter l’hos­ti­li­té de ses consoeurs prêtes à tout pour éli­mi­ner l’am­bi­tieuse ri­vale à la beau­té in­so­lente. ■

The Neon Demon. Thril­ler de Ni­co­las Win­ding Refn. États-unis, Da­ne­mark, France. 1h57 mn.

DR

ELLE FAN­NING.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.