TA­BAC

La Montagne (Brive) - - Magazine Santé -

Com­battre les idées re­çues Il faut le ré­pé­ter, toute consom­ma­tion de ta­bac en­traîne des risques réels. Pro­blème, cer­tains conti­nuent de pen­ser que plu­sieurs si­tua­tions – comme la pra­tique d’un sport, la jeu­nesse ou en­core une faible consom­ma­tion de ta­bac – les éloignent des mé­faits in­hé­rents à l’al­lu­mage d’une ci­ga­rette. Ain­si, à la lec­ture du Ba­ro­mètre Can­cer 2010, ap­prend-on que : 70 % des per­sonnes in­ter­ro­gées consi­dèrent en­core que « faire du sport per­met de se net­toyer les pou­mons ». Bien évi­dem­ment, c’est faux ! Si l’exer­cice phy­sique oxy­gène les pou­mons, il n’éli­mine pas les sub­stances toxiques qui pro­voquent le can­cer ; 35 % des fu­meurs es­timent que la consom­ma­tion de ta­bac ne peut pro­vo­quer un can­cer que si l’on fume beau­coup. En­core une fois, voi­ci une idée to­ta­le­ment aber­rante. Fu­mer « seule­ment » 1 à 4 ci­ga­rettes par jour mul­ti­plie par 3 le risque d’in­farc­tus du myo­carde ; La même pro­por­tion pense que les can­cers liés à la ci­ga­rette ne concernent que les se­niors. Là en­core, la vé­ri­té est ailleurs. Dès 35 ans, un fu­meur est concer­né ! Ar­rê­ter la clope avant cet âge per­met d’avoir une es­pé­rance de vie équi­va­lente à ceux qui n’ont ja­mais fu­mé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.