Un homme bles­sé par balles

Des coups de feu ont été ti­rés rue de Bel­lac hier dans la nuit Les oc­cu­pants d’une voi­ture ont ti­ré deux coups de feu en pleine nuit en di­rec­tion d’un homme. Ayant réus­si à prendre la fuite, ils sont ac­ti­ve­ment re­cher­chés.

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité - Pierre Vi­gnaud pierre.vi­gnaud@cen­tre­france.com

Deux coups de feu qui claquent dans la nuit, et qui passent qua­si­ment in­aper­çus pour le voi­si­nage, sauf pour l’un d’entre eux qui a cru en­tendre « des pé­tards ». Les faits se sont dé­rou­lés dans la nuit de mar­di à mer­cre­di, rue de Bel­lac à Li­moges, et les « coups de pé­tards » n’avaient rien d’in­no­cents.

Des ti­reurs dans une voi­ture grise

L’alerte a été don­née aux alen­tours de 4 heures du ma­tin, par la per­sonne vi­sée. Quelques mi­nutes avant, les oc­cu­pants d’une voi­ture grise, qui em­prun­tait la rue de Bel­lac, passaient de­vant la mai­son avant de ti­rer à deux re­prises. L’homme, âgé d’une qua­ran­taine d’an­nées, qui se trou­vait alors à la fe­nêtre don­nant sur la rue est tou­ché. Les rai­sons de cette agres­sion restent pour le mo­ment in­ex­pli­quées.

Un équi­page po­lice­se­cours se rend sur place, ra­pi­de­ment re­joint par d’autres agents de po­lice. La vic­time pré­sente est consciente, mais souffre d’une bles­sure sai­gnante à la tête. Les sa­peurs pom­piers dé­cident alors de la trans­por­ter au CHU de Li­ moges. Son pro­nos­tic vi­tal n’est pas en­ga­gé. Le pire a été évi­té de jus­tesse.

L’his­toire re­bon­dit quelques ins­tants plus tard. Un équi­page de la bri­gade de nuit qui ef­fec­tuait un contrôle rou­tier à quelques cen­taines de mètres du lieu des faits, fait l’ob­jet d’un re­fus d’ob­tem­pé­rer. Le vé­hi­cule in­cri­mi­né n’était autre que ce­lui qui avait pris la fuite après avoir ou­vert le feu.

L’un des po­li­ciers, en si­tua­tion de lé­gi­time dé­fense, fait usage de son arme à une re­prise. Un usage qui se ré­vé­le­ra fi­na­le­ment in­ef­fi­cace. La voi­ture par­vient à prendre la fuite.

L’en­quête, pour ten­ta­tive d’ho­mi­cide, a été confiée à la SRPJ de Li­moges. Le par­quet a été sai­si mais n’a pas com­mu­ni­qué d’élé­ments sup­plé­men­taires à l’af­faire. ■

PHO­TO STÉ­PHANE LEFÈVRE

LI­MOGES. Les faits se sont dé­rou­lés en pleine nuit, dans une rue de Li­moges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.