Joe Sny­man, symbole du re­cru­te­ment

Les bilans de la sai­son 2015­2016 conti­nuent pour le CABCL avec un re­cru­te­ment réus­si

La Montagne (Brive) - - Sports Rugby - Ben­ja­min Pom­mier Twit­ter : @Ben­ja­min­pom­mier

Comme l’an­née der­nière, les di­ri­geants de Brive ne se sont que très peu trom­pés sur leur re­cru­te­ment, à l’image de Ben­ja­min Pètre der­rière ou de Joe Sny­man de­vant.

AB­rive, les sai­sons se suivent et se res­semblent. Oui, oui. Peu­têtre pas spor­ti­ve­ment mais à l’heure de faire les bilans des fins de sai­son, une don­née re­vient constam­ment : l’ex­cellent re­cru­te­ment du CABCL. Cette sai­son 2015­2016 a en­core confir­mé que les coachs bri­vistes avaient le nez creux. Dé­cryp­tage des neuf re­crues.

Un re­cru­te­ment en­core une fois très ma­lin

Ben­ja­min Pètre. L’an­cien age­nais n’a pas traî­né à se mettre dans le bain en dé­bu­tant dès le pre­mier match à Tou­louse. Ti­tu­laire à seize re­prises sur 17 feuilles de match, Pètre a sou­vent com­po­sé la paire de centres avec Ar­naud Mi­gnar­di. Gros dé­fen­seur, au­teur d’une belle fin de sai­son et per­fo­ra­teur de dé­fense, le Briviste au­ra un rôle im­por­tant à jouer la sai­son pro­chaine.

Mat­thieu Ugalde. Une ar­ri­vée tar­dive à Brive et des dé­buts dif­fi­ciles avant que l’en­fant de Bayonne ne prenne ses marques. Ani­ma­teur ai­mant sou­vent prendre la ligne, Ugalde sait qu’il va de­voir bos­ser son jeu au pied, en­core trop im­pré­cis. Il a aus­si dé­mon­tré que le staff pou­vait comp­ter sur lui pour cou­vrir tous les postes de la ligne de trois­quarts.

Ted­dy Iri­ba­ren. Cer­tai­ne­ment « LA » bonne pioche du staff briviste. Dès ses pre­mières sorties, Iri­ba­ren a conquis le coeur des sup­por­ters bri­vistes. Ra­pi­ de pour sor­tir les bal­lons au sol et, mal­gré son ga­ba­rit, gros dé­fen­seur sur l’homme, l’an­cien joueur du MHR a re­trou­vé le goût du plai­sir en Cor­rèze. Et ce­la s’est sen­ti sur le ter­rain mal­gré une fin de sai­son plus dif­fi­cile sur le plan phy­sique.

Bas­tien Du­halde. 52 pe­tites mi­nutes avec l’équipe pre­mière. S’il a plus sou­vent joué avec les Rei­chel­es­poirs du CABCL, Bas­tien Du­halde a tou­jours don­né sa­tis­fac­tion. Face à Castres, c’est lui qui at­taque la ligne pour ser­vir par­fai­te­ment Ar­naud Mi­gnar­di à hau­teur et ain­si per­mettre à Brive de s’im­po­ser 2322. Di­mi­nué phy­si­que­ment pen­dant près de quatre mois, le jeune de­mi de mê­lée est cer­tai­ne­ment plein d’ave­nir. Mais ce ne se­ra pas à Brive.

Une bonne sur­prise nom­mée Poin­tud

William Whet­ton. Ar­ri­vé gra­ve­ment bles­sé l’été der­nier, le Néo­zé­lan­dais a mis du temps à plei­ne­ment re­trou­ver ses moyens au point de voir le train par­tir sans lui. In­té­res­sant en Chal­lenge Cup, le 3e ligne n’a dis­pu­té que 84 pe­tites mi­nutes en cham­pion­nat.

Joe Sny­man. Il y avait eu Peet Ma­rais l’an­née der­nière, voi­là dé­sor­mais Joe Sny­man. Ar­ri­vé sur la pointe des pieds des Scar­lets de Lla­nel­li, le SudA­fri­cain n’a pas tar­dé à s’im­po­ser comme un cadre du poste avec 17 ti­tu­la­ri­sa­tions en 18 feuilles de match. Énorme dé­fen­seur sur l’homme et va­leur sûre en touche, Sny­man a tout sim­ple­ment brillé pour sa pre­mière sai­son en Top 14.

Wilh­lem Steen­kamp. Son ar­ri­vée à l’in­ter­sai­son au­rait pu s’ap­pa­ren­ter à un mau­vais feuille­ton tant le dé­noue­ment fut long. Qu’im­porte, Steen­kamp a réus­si à prendre le train en marche. Son double mètre et son amour du com­bat se sont avé­rés pré­cieux. À sa dé­charge, une im­pro­bable bles­sure au mol­let à l’échauf­fe­ment au Stade Fran­çais.

Lu­cas Poin­tud. 22 feuilles de match sur 26 pos­sibles. L’an­cien Bayon­nais fait par­tie des joueurs les plus uti­li­sés de la sai­son. Belle sur­prise, le gau­cher a ra­pi­de­ment pris ses marques dans le groupe au point d’en de­ve­nir un ti­tu­laire en puis­sance. Les pi­liers droits du Stade Fran­çais ou de Tou­lon doivent en­core se sou­ve­nir de ses per­for­mances. S’il n’a pas été ap­pe­lé par Guy No­vès pour la tour­née en Ar­gen­tine, Poin­tud était tout de même sur­veillé de très près par Yan­nick Bru.

Si­mone Tau­moe­peau. En­tré deux fois en jeu en dé­but de sai­son, le NéoZé­lan­dais était ar­ri­vé en Cor­rèze en qua­li­té de jo­ker Coupe du monde de Kar­len Asie­sh­vi­li avant de re­par­tir à Castres. Un pas­sage des plus dis­crets. ■

PHO­TO FRÉDÉRIC LHERPINIÈRE

BONNES PIOCHES. Lu­cas Poin­tud et Joe Sny­man ont réa­li­sé une sai­son com­plète aux postes de pi­lier gauche et de deuxième ligne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.