Des me­sures de sou­tien fi­nan­cier à la SNCF

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

L’état va ac­cor­der des sou­tiens fi­nan­ciers à la SNCF, a an­non­cé hier Ma­nuel Valls, com­pen­sant ain­si en par­tie les conces­sions faites aux syn­di­cats sous la pres­sion du gou­ver­ne­ment, en vue de mettre fin à la grève de la com­pa­gnie pu­blique.

Pre­mier coup de pouce an­non­cé par le Pre­mier mi­nistre : quelque 100 mil­lions d’eu­ros sup­plé­men­taires se­ront ver­sés par l’état en 2017 pour la ré­no­va­tion du ré­seau ferroviaire fran­çais, une en­ve­loppe des­ti­née à être por­tée à 500 mil­lions par an d’ici 2020.

Deuxiè­me­ment, le gou­ver­ne­ment « veille­ra à main­te­nir l’équi­libre éco­no­mique ac­tuel » des lignes In­ter­ci­tés, lour­de­ment dé­fi­ci­taires, a­t­il pré­ci­sé.

En­fin, une sub­ven­tion d’état de 90 mil­lions d’eu­ros des­ti­née aux opé­ra­teurs du fret ferroviaire, SNCF en tête, se­ra main­te­nue « dès cette an­née et pour les an­nées à ve­nir afin d’al­lé­ger le coût des péages », alors qu’elle de­vait di­mi­nuer.

La SNCF sou­haite une prise en charge par l’état d’une par­tie de la dette de la SNCF. Plom­bée par l’hé­ri­tage de sa branche Ré­seau, celle­ci dé­passe au to­tal les 50 mil­liards d’eu­ros. Ma­nuel Valls n’a pas tran­ché sur ce point, ren­voyant au rap­port dé­jà pré­vu pour cet été par la loi ferroviaire de 2014. ■

VALLS. À l’assemblée, hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.