Re­par­ti en pri­son à cause de la grève SNCF

La Montagne (Brive) - - Limousin -

Les grèves peuvent avoir des consé­quences in­soup­çon­nées…

La preuve avec cet homme de 41 ans, ju­gé et condam­né hier en com­pa­ru­tion im­mé­diate de­vant le tribunal cor­rec­tion­nel de Limoges, à cause de la grève des che­mi­nots ! C’est en tout cas l’ar­gu­ment qu’il a avan­cé de­vant le tribunal.

Ce Gué­ré­tois, sor­ti de dé­ten­tion en jan­vier der­nier, était pour­tant sur la pente as­cen­dante. « Je trime, je trime pour m’en sortir », as­sure­t­il au tribunal, évo­quant sa for­ma­tion de ca­riste qu’il vient de va­li­der, son bé­bé à ve­nir et ses dé­marches pour trou­ver du tra­vail.

Ce jeu­di 6 juin de­vait être sa chance : il était convo­qué à Limoges pour un en­tre­tien d’em­bauche avec à la clé un contrat de plu­sieurs mois. Mais le même jour, les che­mi­nots étaient en grève. Im­pos­sible de prendre le TER. Di­lemme.

Car l’homme sait par­fai­te­ment qu’il y a une chose qu’il ne peut pas faire : prendre le vo­lant.

Et pour cause, il a dé­jà été condam­né à cinq re­prises ­ et em­pri­son­né pen­dant six mois ­ pour conduite sans per­mis… C’est pour­tant c’est qu’il va faire. Manque de chance pour lui, la po­lice ef­fec­tue des contrôles ave­nue Jean­ga­gnant à Limoges…

« On peut com­prendre vos rai­sons mais vous au­rez tou­jours une bonne rai­son de prendre le vo­lant. Le pro­blème c’est que vous n’en avez pas le droit ! », as­sène la pré­si­dente Ma­ga­lie Ar­quié.

« Je pense sur­tout aux per­sonnes qui au­raient pu être vic­times d’un ac­ci­dent pro­vo­qué par Mon­sieur, qui rou­lait en plus sans as­su­rance et sans carte grise à son nom », ajoute Claire De­gert du mi­nis­tère Pu­blic.

Fi­na­le­ment, le tribunal a al­lé­gé la peine d’un an dont six mois ferme avec man­dat de dé­pôt re­quise par le par­quet, en condam­nant l’im­pru­dent pré­ve­nu à huit mois de pri­son dont quatre avec sur­sis mise à l’épreuve pen­dant deux ans, com­pre­nant l’obli­ga­tion de tra­vailler… et de pas­ser en­fin le per­mis ! Néan­moins, il est re­par­ti di­rec­te­ment en mai­son d’ar­rêt pour ef­fec­tuer la par­tie ferme de sa peine. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.