Cé­line Du­merc : « So­li­da­ri­té entre les équipes de France »

La Montagne (Brive) - - Sports Euro 2016 - Pro­pos re­cueillis par Phi­lippe Bau­det

Cé­line Du­merc, ca­pi­taine em­blé­ma­tique de l’équipe de France fé­mi­nine de bas­ket et bra­queuse en chef lors des JO de Londres en 2012, n’est pas une fan de foot, mais elle se­ra à fond der­rière les Bleus. « Ce cham­pion­nat d’eu­rope se dis­pute chez nous en France, donc for­cé­ment, on va beau­coup en en­tendre par­ler, ça va être l’évé­ne­ment. Je vais le suivre de près. Avec l’équipe de France fé­mi­nine de bas­ket, on n’est plus très loin du dé­but de notre Tour­noi de qua­li­fi­ca­tion olym­pique (le TQO, de lun­di à di­manche pro­chain à Nantes, ndlr) donc l’eu­ro de foot n’est pas en ce mo­ment ma prio­ri­té, mais c’est un bon moyen de nous sortir la tête de notre com­pé­ti­tion à nous avant que le TQO ne com­mence. »

« Un pri­vi­lège de re­pré­sen­ter notre pays »

« Je ne suis pas une fa­na in­con­di­tion­nelle des cham­pion­nats de foot, je ne suis par exemple pas for­cé­ment ré­gu­liè­re­ment la Ligue 1 mais quand il y a des gros matchs, comme la Ligue des cham­pions, il ar­rive que je les re­garde à la té­lé. Comme les grandes com­pé­ti­tions de l’équipe de France. Là, l’eu­ro, je vais le suivre. Je ne me consi­dère pas for­cé­ment comme une grande supportrice de foot mais je suis pour l’équipe de France et j’ai en­vie qu’elle aille loin dans cette com­pé­ti­tion. Quand les matches se­ront vrai­ment im­por­tants, en hui­tièmes ou en quarts de fi­nale, là, je se­rai supportrice. »

Et de conclure : « Il y a une vraie so­li­da­ri­té entre les équipes de France. On sait tous les sa­cri­fices que l’on fait les uns les autres dans nos dis­ci­plines res­pec­tives, on sait l’im­por­tance que ça a de por­ter le maillot de l’équipe de France. Quel que soit le sport que l’on fait, on sait qu’on est des pri­vi­lé­giés de pou­voir re­pré­sen­ter notre pays. Quel que soit le sport que l’ont fait, que ce soit du hand, du vol­ley, du foot…, quand il s’agit de l’équipe de France, il y a quelque chose de plus. Alors je suis der­rière les Bleus, bien sûr ! » ■

PHO­TO FFBB

DU­MERC. La me­neuse de l’équipe de France, sous le maillot bleu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.