Point de non-re­tour

La Montagne (Brive) - - France & Monde - Alexandre Mo­rel

De­puis l’érec­tion du mur entre Israël et la Cis­jor­da­nie, l’état hé­breu en a fi­ni avec les at­ten­tats d’en­ver­gure qui l’avaient en­san­glan­té à la char­nière des an­nées 1990 et 2000. Le ter­ro­risme y est de­ve­nu de faible in­ten­si­té, al­ter­nant at­taques au cou­teau et ac­tions à la voi­ture folle entre deux opé­ra­tions de net­toyage de Tsa­hal à Ga­za. L’autre pro­tec­tion d’israël est consti­tuée par le conflit sy­rien. Pen­dant que sun­nites et chiites y soldent leur conten­tieux his­to­rique, le Hez­bol­lah est en veilleuse au sud Li­ban. Da­mas a autre chose à faire que de fi­nan­cer les groupes ex­tré­mistes pa­les­ti­niens. Last but not least, s’ajoute à ce­la une Au­to­ri­té pa­les­ti­nienne au bord de l’ef­fon­dre­ment, to­ta­le­ment dé­cré­di­bi­li­sée aux yeux de ses ad­mi­nis­trés. La fu­sillade de mer­cre­di soir à Tel-aviv dé­montre ce­pen­dant que les Ter­ri­toires oc­cu­pés conti­nuent de mi­jo­ter dans la co­lère et la frus­tra­tion. Et que la co­lo­ni­sa­tion en Cis­jor­da­nie a dé­pas­sé le point de non-re­tour à un point tel qu’une ex­plo­sion de vio­lence gé­né­ra­li­sée pour­rait naître de l’im­passe aus­si bien politique et di­plo­ma­tique. san­té », dé­clare­t­il lors d’un voyage of­fi­ciel au Ca­na­da. « Dites­vous bien que si c’était pour pas­ser un mo­ment agréable, [ma femme et moi] ne se­rions pas ve­nus ici. » En 1992, en Aus­tra­lie, le prince, alors pré­sident in­ter­na­tio­nal du WWF, re­fuse de prendre un koa­la dans ses bras. « Ouh, la, la, ja­mais de la vie !, s’ex­clame­t­il, je n’ai pas en­vie d’at­tra­per une hor­rible ma­la­die ! », rap­por­tait le ma­ga­zine Ga­la.

Quoi qu’il en soit, le pro­chain prince consort de Grande­bre­tagne n’est pas pour de­main : les trois pro­chains ti­tu­laires de la cou­ronne de Saint­édouard sont des hommes : Charles, le fils d’éli­za­beth II, William, son pe­tit­fils, et George, son ar­rière­pe­tit­fils. Dom­mage, car Phi­lippe d’édim­bourg in­carne la fonc­tion à mer­veille. Mais la re­lève vien­dra quelque jour de Bel­gique, d’es­pagne, des Pays­bas ou de Suède…

Le com­pa­rer à Mé­né­las, « époux de la reine » dis­pa­ru dans l’ombre de la Belle Hé­lène de Jacques Of­fen­bach, se­rait dé­loyal pour Phi­lippe d’édim­bourg, qui, à son âge, mé­rite plu­tôt d’être le Phi­lé­mon de sa royale Bau­cis, elle qui dit de lui : « C’est mon roc, il a tout sim­ple­ment été ma force et mon sou­tien. » Quels dieux vien­dront donc les chan­ger lui en chêne, elle en tilleul lorsque l’heure vien­dra ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.