Pin-up à la Fran­çaise à cro­quer

La Montagne (Brive) - - Magazine - P-G. G.

L’élé­gante pa­ri­sienne fut l’un des su­jets fa­vo­ris de Jean-ga­briel Do­mergue (1889-1962), un peintre mon­dain et… pro­li­fique.

Cet ar­tiste, dont l’oeuvre a connu une cer­taine « tra­ver­sée du dé­sert » après sa dis­pa­ri­tion au dé­but des an­nées 1960, est re­de­ve­nu très à la mode. Ce­lui dont l’égé­rie fut Na­dine Lho­pi­ta­lier, plus connue sous le nom de Na­dine de Roth­schild, avait dé­cla­ré dans les an­nées 1950 : « Je suis l’in­ven­teur de la pin­up à la fran­çaise ». Il a lar­ge­ment contri­bué à faire de Pa­ris la ca­pi­tale mon­diale des arts.

Sur ses toiles et ses car­tons, ses mo­dèles (ac­trices, cé­lé­bri­tés ou simples élé­gantes) sont coif­fées de cha­peaux éthé­rés et im­pro­bables et ri­va­lisent de beau­té à l’opé­ra, aux Fo­lies­ber­gères ou sur le champ des courses hip­piques de Long­champ. Dans cet uni­vers à la fois élé­gant, gai, fes­tif et raf­fi­né, quelques hommes en ja­ quettes et hauts de forme n’ap­pa­raissent que pour faire­va­loir le charme de ces dames…

Comme la pro­duc­tion de Jean­ga­briel Do­mergue fut abon­dante, ré­ser­vons­nous un droit « d’in­ven­taire ». Les oeuvres ma­jeures de ses pre­mières an­nées (jus­qu’en 1930) sont de­puis long­temps dans les col­lec­tions pri­vées. Celles qui fi­gurent au­jourd’hui dans pra­ti­que­ment toutes les belles ventes de ta­bleaux mo­der­ nes ont fait l’ob­jet dans les an­nées 1950 d’une ca­dence de pro­duc­tion sou­te­nue… tant la de­mande pour ses « femmes » était forte. Do­mergue était un des peintres pré­fé­rés des ama­teurs au dé­but des Trente Glo­rieuses »… En vente à Cler­mont le sa­me­di 18 juin pro­chain, trois por­traits de femmes par J.G. Dor­mergue, es­ti­ma­tion : 20.000/25.000 eu­ros cha­cun. Pho­tos sur www.in­ter­en­cheres.co/63002

DR

ÉTER­NEL FÉ­MI­NIN. Mis en va­leur par J.-G. Do­mergue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.