Le bac tech­no­lo­gique peine à dé­col­ler dans l’aca­dé­mie avec 1.187 can­di­dats

La Montagne (Brive) - - Le Fait Du Jour -

Avec 1.187 can­di­dats cette an­née en Li­mou­sin, le bac­ca­lau­réat tech­no­lo­gique reste, par­mi tous les bacs, le moins pri­sé. Ex­pli­ca­tions.

Les ré­centes ré­formes n’ont pas per­mis à ce di­plôme spé­ci­fique, ou­vrant pour­tant es­sen­tiel­le­ment à une pour­suite d’études, de dé­col­ler dans le coeur des jeunes qui ne voient peu­têtre pas l’in­té­rêt d’un tel di­plôme.

Dans l’aca­dé­mie, la fi­lière ter­tiaire (STMG) reste celle qui at­tire le plus de can­di­dat (464 en tout).

La sér ie ST2S ( sciences et tech­no­lo­gies san­té et so­cial) s’en sort plu­tôt bien, avec 282 ins­crits, de même que STI2D ( in­dus­trie et dé­ve­lop­pe­ment du­rable, 265 ins­crits).

Sciences et tech­no­lo­gies de la­bo­ra­toire (STL) et arts ap­pli­qués (STD2A) comptent res­pec­ti­ve­ment 118 et 35 can­di­dats.

Des chiffres qui doivent être re­la­ti­vi­sés

Ces chiffres res­tent néan­moins à re­la­ti­vi­ser, dans la me­sure où les sé­ries tech­no­lo­giques ne sont pas pro­po­sées dans tous les éta­blis­se­ments sco­laires de la ré­gion. Leur dé­ve­lop­pe­ment amé­ne­ra peut­être une meilleure connais­sance des ly­céens. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.