Viols sur mi­neures et bra­quage

Trois af­faires se­ront ju­gées à par­tir de lun­di

La Montagne (Brive) - - Limousin - Co­ra­lie Zarb

Du 13 au 21 juin, la cour d’assises de la Haute-vienne de­vra ju­ger trois af­faires : deux concernent des viols sur mi­neures et la der­nière, un vol à main ar­mée.

La tâche se­ra lourde pour les ju­rés de la cour d’assises de la Haute­vienne, qui vont sié­ger à par­tir de lun­di pour la deuxième ses­sion de l’an­née.

Deux af­faires de moeurs

Lun­di, mar­di et mer­cre­di pro­chain, ils au­ront à ju­ger des faits de viols sur mi­neure par as­cen­dant. Me Abel­hen­ri Plei­ne­vert dé­fen­dra les in­té­rêts de l’ac­cu­sé, et père de la vic­time, âgée de moins de quinze ans au mo­ment des faits. Celle­ci se­ra re­pré­sen­tée par Me Em­ma­nuelle Pouya­doux.

La fin de se­maine se­ra consa­crée à une deuxième af­faire de viols et d’at­teintes sexuelles sur mi­neure par per­sonne ayant au­tor ité. Âgée de huit ans à l’époque des faits et de dix ans au­jourd’hui, la vic­time, as­sis­tée de Me Amé­lie Wild­pas­taud, fe­ra face à son agres­seur pré­su­mé et an­cien beau­père. La ma­man de la vic­time se­ra quant à elle re­pré­sen­tée par Me Ber­trand Villette et l’ac­cu­sé par Me Ma­rie Gol­fier­rouy. En rai­son du ca­rac­tère des cr imes, ces deux af­faires se­ront ju­gées dans le se­cret du huis clos.

15.000 € du bu­tin

En­fin, lun­di 20 et mar­di 21 juin, la cour se pen­che­ra sur un dos­sier de vol à main ar­mée sur ve­nu au su­per­mar­ché Ca­si­no de la rue Wa­gner à Li­moges, le 2 7 n ov e m b re 2 0 1 2 . Ce soir­là, à 20h15, le ma­ga­sin ferme ses portes. Mais un homme s’est lais­sé en­fer­mer à l’in­té­rieur, avec la res­pon­sable de caisse et le di­rec­teur du ma­ga­sin.

Ce­lui­ci part à l’ar­rière du ma­ga­sin quand il en­tend sa col­lègue hur­ler. Elle vient de se faire bra­quer par l’in­di­vi­du, le vi­sage en par­tie dis­si­mu­lé par une écharpe et mu­ni d’une arme de poing.

Même si le di­rec­teur du ma­ga­sin a ap­pe­lé im­mé­dia­te­ment la po­lice, ar­ri­vée quelques mi­nutes plus tard, l’in­di­vi­du a réus­si à s’ e n f u i r a v e c p r è s d e 15.000 € de bu­tin.

Âgé de 36 ans, l’au­teur pré­su­mé a été pla­cé en garde à vue en juin 2014. Il purge ac­tuel­le­ment une peine ferme de plu­sieurs an­nées pour des faits iden­tiques. Il se­ra dé­fen­du par Me Ju­lia Bé­naïm.

En face de lui, la res­pon­sable de caisse, qui s’est consti­tuée par­tie ci­vile, de même que l’en­seigne, se­ra re­pré­sen­tée par Me Del­phine Du­do­gnon. C’était la troi­sième fois que le ma­ga­sin était la cible d’un vol à main ar­mée, et la deuxième fois que la mal­heu­reuse em­ployée se re­trou­vait bra­quée… ■

BRI­GITTE AZZOPARD

VOL À MAIN AR­MÉE. Le bra­queur était re­par­ti avec la caisse es­ti­mée à 15.000 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.