AL­BA­NIE - SUISSE Xha­ka vs Xha­ka, quelle his­toire!

Deux frères op­po­sés, à 15 heures, à Lens

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - Be­noît Jac­que­lin be­noit.jac­que­lin@cen­tre­france.com

Pour la pre­mière fois dans un Eu­ro, deux frères, Tau­lant et Gra­nit Xha­ka, vont jouer l’un contre l’autre, cet après-mi­di, lors d’al­ba­nieSuisse. Un duel qui ra­conte un pan d’his­toire.

Al’âge où ses fils foulent cram­pons aux pieds les plus belles pe­louses d’eu­rope, Ra­gip Xha­ka était en pri­son. Ar­rê­té en 1986 après avoir pris part à des ma­ni­fes­ta­tions étu­diantes dans un Ko­so­vo sous ten­sions éth­nique et po­li­tique, l’homme passe trois ans der­rière les bar­reaux.

A sa sor­tie, avec l’aide d’am­nes­ty In­ter­na­tio­nal, il prend le che­min de l’exil, di­rec­tion la Suisse, où il arr ive en 1990 avec sa femme El­maze. C’est à Bâle que naissent Tau­lant et Gra­nit, en 1991 et 1992.

Les deux frères, liés au point de se consi­dé­rer aus­si comme « meilleurs

6

amis » , portent les cou­leurs de la Suisse dans les dif­fé­rentes sé­lec­tions de jeunes. Le ca­det, sur­doué, est ra­pi­de­ment convo­qué avec l’équipe na­tio­nale A. L’aî­né, plus be­so­gneux, s’ar­rête au rang d’es­poir. En 2014, il opte pour la sé­lec­tion al­ba­naise. Plus qu’un sen­ti­ment pa­trio­tique, le joueur du FC Bâle pré­cise qu’il s’agit avant tout d’un choix spor­tif.

Alors que les deux sé­lec­tions se sont dé­jà jouées en éli­mi­na­toires pour le Mon­dial 2014, voi­là ar­ri­vé le mo­ment où les deux frères vont s’af­fron­ter. Ou plu­tôt se ren­con­trer.

« Être op­po­sés à l’eu­ro, c’est la der­nière chose que nous vou­lions », a dé­cla­ré Gra­nit, ré­cem­ment trans­fé­ré du Bor us­sia Mön­ chen­glad­bach à Ar­se­nal. « Je ne le ta­cle­rai pas trop vio­lem­ment », a pro­mis le ru­gueux Tau­lant.

Bien­tôt réunis avec la sé­lec­tion du Ko­so­vo ?

Po u r R a g i p, c’ e s t d u 50/ 50. El­maze, elle, s’est dé­cla­rée à 100 % der­rière la Suisse, un pays d’ac­cueil qui lui a tant don­né. Comme la fa­mille Xha­ka, on es­time à en­vi­ron 160.000 per­sonnes la po­pu­la­tion ko­so­vare en Suisse, d’après une étude pu­blique de 2009.

L’his­toire pour­rait ne pas s’ar­rê­ter au match de Lens cet après­mi­di. Dé­but mai, le Ko­so­vo, pro­cla­mé in­dé­pen­dant en 2008, a été adm i s à l’ U E FA p u i s à l a FIFA. Jeu­di, la sé­lec­tion, qui ne jouait que des matches ami­caux non­of­fi­ciels ces der­nières an­nées, a été pla­cée dans un groupe de qua­li­fi­ca­tion pour le Mon­dial 2018.

Gra­nit et Tau­lant Xha­ka vont avoir l’op­por­tu­ni­té de conti­nuer avec leur sé­lec­tion res­pec­tive ou de se réunir sous le dra­peau du pays d’ori­gine de leurs pa­rents. De pas­ser d’ad­ver­saires à co­équi­piers. ■ Al­ba­nie. Be­ri­sha - Hy­saj, Ca­na ( cap.), Ma­vraj, Agol­li - Ro­shi, Ba­sha, Ku­ke­li (ou Me­mu­shaj) - T. Xha­ka, Len­ja­ni - Sa­di­ku (ou Ci­kal­le­shi). Sél. : G. De Bia­si (ITA). Suisse. Som­mer - Licht­stei­ner ( cap.), Schär, Djou­rou, Ro­dri­guez - Beh­ra­mi, G. Xha­ka, Dze­maï­li, - Sha­qi­ri, Se­fe­ro­vic, Meh­me­di. Sél. : V. Pet­ko­vic. Ar­bitre. M. Ve­las­co Car­bal­lo (ESP).

ÉQUIPES PRO­BABLES

FRÈRES. Les frères Gra­nit ( à gauche) et Tau­lant Xha­ka re­pré­sentent la Suisse et l’al­ba­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.