Ce se­ra for­cé­ment une pre­mière

Fi­nale, à Tulle, au­jourd’hui (18 heures)

La Montagne (Brive) - - Sports - Pas­cal Gou­my

Ja­mais Saint-clé­ment ni Beynat n’ont ins­crit leur nom au pal­ma­rès de la Coupe de la Corrèze. L’un des deux y par­vien­dra ce soir.

La fi­nale de la Coupe de la Corrèze, dis­pu­tée ce s o i r, à p a r t i r d e 18 heures, au stade Alexandre­cueille, ac­cou­che­ra d’un vain­queur in­édit. Ni Saint­clé­ment (2e di­vi­sion), ni Beynat (1re di­vi­sion) n’ont en­core rem­por­té le pres­ti­gieux tro­phée.

Deux équipes qui ont mar­qué leur cham­pion­nat

Cette cu­vée 2016 va op­po­ser deux équipes en forme qui ont toutes deux mar­qué leur cham­pion­nat res­pec­tif. Saint­clé­ment a réus­si le tour de force de ne pas perdre le moindre match dans sa sai­son (15 vic­toires 7 matchs nuls) pour dé­cro­cher, avec une marge des plus confor­ta­ ble, son billet pour la pre­mière di­vi­sion.

« On est le Pe­tit Pou­cet de cette fi­nale, es­time le pré­sident Claude Ge­neste. On est d’abord heu­reux de re­mon­ter en pre­mière di­vi­sion avec une équipe de jeunes. On a 6 joueurs de moins de 20 ans et 2 de moins de 18 ans ».

Des jeunes qui ont dres­sé les bar­be­lés en dé­fense tout au long de la sai­son (seule­ment 12 buts en­cais­sés en cham­pion­nat) et qui se sont fait plai­sir en Coupe de la Corrèze. « On n’avait pas un ti­rage fa­cile. On a bat­tu Us­sac, Ar­gen­tat, Égle­tons et Tulle. Cette fi­nale, ils sont al­lés la cher­cher », pour­suit Claude Ge­neste.

Beynat aus­si s’est mon­tré à son avan­tage tout au long du cham­pion­nat de pre­mière di­vi­sion. Mal­gré une pé­na­li­té de quatre points, les Bey­na­tois sont par­ve­nus à ac­cro­cher la deuxième place de pre­mière di­vi­sion, sy­no­nyme de mon­tée en Pro­mo­tion de Ligue. « L’ob­jec­tif était le main­tien, alors re­ve­nir en Ligue c’est for­cé­ment une grosse sa­tis­fac­tion », confie le pré­sident Fré­dé­ric Par­ret qui ne met pas plus de pres­sion que ce­la sur les épaules de ses joueurs pour cette fi­nale.

« Je leur ai tou­jours dit : “L a c o u p e, c’ e s t v o t re aven­ture. Faites­vous plai­sir”. Main­te­nant, on ne va pas se voi­ler la face. Une fi­nale, on la joue pour la ga­gner. » ■

Le­ver de ri­deau. A 15 heures, l’en­tente Bar­rages-xain­trie af­fron­te­ra Ma­le­mort en fi­nale de la Coupe Mau­rice-leb­lanc. Beynat. Liz, Merle, Trul­lard, El Ka­nou­ni, Sambe, Be­gout, Mi­ra­mon, Brun, Drouet, Ran­san, Mon­teil, Tronche, Ge­neste, Vialle, Mo­ha­med, Ri­gal, Dales, Dhur. Saint-clé­ment. Del­mond, Char­pen­tier, Bas­sa­ler, Millot, Veys­sière, Mon­zat, Pour­chet, Thion, Gorse, Quin­sat, Al­bier, Ga­baud, Fa­ria Fer­rei­ra, Peys­son­ne­rie.

LES GROUPES

PHO­TO AGNÈS GAUDIN.

PRÉ­SI­DENTS. Claude Ge­neste ( à gauche), pré­sident de SaintC­lé­ment, et Fré­dé­ric Par­ret, pré­sident de Beynat, savent ce que fair-play veut dire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.