« Ac­cro­cher un nou­veau po­dium »

Fa­bien Ver­gnaud est l’un des fa­vo­ris, ce week­end à Am­ba­zac

La Montagne (Brive) - - Sports - Ke­vin Cao Twit­ter : @ke­vin­cao87

Deuxième l’an der­nier de la Gra­nit Mon­ta­na Ori­gi­nale (54 km), le lo­cal Fa­bien Ver­gnaud, pré­sident de V2T Haut Li­mou­sin, sou­haite s’of­frir un nou­veau po­dium sur le grand par­cours (72 km), cette fois-ci, de­main. À 29 ans, ce spé­cia­liste évoque les par­ti­cu­la­ri­tés d’une épreuve unique. ■ Comment passe-t-on de La Li­mou­sine (il a ter­mi­né 2e de la Haut-vien­noise, cir­cuit de 129 km) à la Gra­nit Mon­ta­na en une se­maine ? (sou­rire) C’est la par­ti­cu­la­ri­té du VTT. On fait beau­coup de route. Il suf­fit juste de s’ha­bi­tuer à chan­ger de vé­lo, adap­ter son pi­lo­tage et re­trou­ver de la fraî­cheur. Au­jourd’hui. À 14 heures : dé­part de l’épreuve Gra­nit Ral­lye (36 km dont 14 km de spé­ciales chro­no­mé­trées). De­main. À 8 h 30 : dé­part Gra­nit Ul­time (72 km). À 8 h 45 : dé­part Gra­nit Ori­gi­nale (54 km). Site. Plan d’eau de Jo­nas à Am­ba­zac. ■ Pen­sez-vous que la Gra­nit, qui bé­né­fi­cie de beau­coup de cri­tiques po­si­tives, at­tein­dra un jour la no­to­rié­té de la Li­mou­sine no­tam­ment au ni­veau du pu­blic lo­cal ? Ce­la fait 27 ans que la Li­mou­sine existe alors que la Gra­nit fête son 7e an­ni­ver­saire. Aus­si, le VTT ne bé­né­fi­cie pas de la même mé­dia­ti­sa­tion que le cy­clisme sur route. Les gens connaissent da­van­tage Thi­baut Pi­not que Ju­lien Ab­sa­lon. C’est dom­mage parce que dans le mi­lieu la Gra­nit bé­né­fi­cie d’une belle no­to­rié­té.

■ Pour­quoi ? Elle est aty­pique. Elle pro­pose un dé­ni­ve­lé de haute mon­tagne (3.000 m sur le grand par­cours) dans une ré­gion comme la nôtre. C’est im­pen­sable pour cer­tains. Le tra­cé est très tech­nique. Il y a un cô­té lu­dique et sau­vage qui re­vient à l’es­sence et à l’ori­gine du VTT.

■ Est- ce si dur que ce­la d’être « fi­ni­sher » ? Di­sons qu’il faut une très bonne pré­pa­ra­tion phy­sique pour s’ali­gner sur cette épreuve. L’an der­nier, le lau­réat Sé­bas­tien Pe­lé, qui reste sur deux Top 10 aux cham­pion­nats de France VTT Ma­ra­thon, s’est im­po­sé à 15 km/h de moyenne alors que d’autres courses du même type se gagnent à 19/20 km/h de moyenne.

Un cô­té lu­dique et sau­vage

Le pi­lo­tage de­mande beau­coup de tech­ni­ci­té dans les côtes et les des­centes. Le par­cours est très ner­veux.

■ Quel est votre ob­jec­tif de­main ? L’an der­nier, j’avais réa­li­sé un po­dium sur le par­cours in­ter­mé­diaire. J’ai­me­rais bien ac­cro­cher un nou­veau po­dium, sur le grand par­cours cette fois­ci. La connais­sance des lieux peut m’ai­der mais avec la Gra­nit Mon­ta­na il faut gé­rer au mieux sa course. ■

PRO­GRAMME

TECH­NIQUE. Fa­bien Ver­gnaud à l’as­saut de la « bête ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.