Le nombre de morts sur les routes en hausse

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

Le nombre de morts sur les routes de France a aug­men­té de 10,1 % en mai, avec 294 per­sonnes tuées, soit 27 de plus qu’en mai 2015, a an­non­cé, hier, la Sé­cu­ri­té rou­tière.

Sur les cinq pre­miers mois de l’an­née, le nombre de morts a aug­men­té de 3,8 % par rap­port à la même pér iode de 2015 ( 1.288 morts, 47 sup­plé­men­taires), en­tre­te­nant la ten­dance de fond à la hausse de la mor ta­li­té rou­tière en­re­gis­trée de­puis deux ans.

Tous les in­di­ca­teurs de l’ac­ci­den­ta­li­té sont à la hausse : les ac­ci­dents cor­po­rels ont aug­men­té de 3,6 % (4.913, 172 ac­ci­dents de plus qu’en mai 2015), le nombre de per­sonnes bles­sées de 2,9 % (6.144, soit 176 bles­sés sup­plé­men­taires) et le nombre de per­sonnes hos­pi­ta­li­sées de 2,6 % (2.331, 58 sup­plé­men­taires).

« Le mois de mai 2016 est ca­rac­té­ri­sé par une ac­ci­den­ta­li­té très contras­tée. Des ac­ci­dents par­ti­cu­liè­re­ment graves ont en­deuillé le pont de l’as­cen­sion (62 dé­cès du mer­cre­di au di­manche contre 41 en mai 2015, soit 21 per­sonnes tuées en plus) et ce­lui de la Pen­te­côte avec 48 dé­cès du ven­dre­di au lun­di, contre 32 en mai 2015, soit 16 per­sonnes tuées en plus », sou­ligne l’ob­ser­va­toire na­tio­nal de la sé­cu­ri­té rou­tière ( ONISR). « Ces ré­sul­tats pré­oc­cu­pants confortent le gou­ver­ne­ment dans sa vo­lon­té d’ap­pli­quer toutes les me­sures prises par le Co­mi­té in­ter­mi­nis­té­riel du 2 oc­tobre 2015. »

Le nombre de morts sur les routes de France mé­tro­po­li­taine est re­par­ti à la hausse en 2014 (3.384 morts, +3,5 % par rap­port à 2013), une ten­dance qui s’est pour­sui­vie en 2015 avec 3.464 tués (+ 2,4 % par rap­port à 2014). La France n’avait pas connu deux an­nées consé­cu­tives de hausse de la mor­ta­li­té rou­tière de­puis 35 ans. ■

Un an ferme. Res­pon­sable d’un ac­ci­dent où quatre ado­les­cents âgés de 15 à 17 ans avaient trou­vé la mort, en août 2015, à Ro­han (Mor­bi­han), alors que 14 per­sonnes se trou­vaient à bord de la voi­ture, un conduc­teur de 17 ans – qui avait pris le vo­lant sous l’em­prise de l’al­cool (0,83 g/l) et sans per­mis – a été condam­né, hier, à quatre ans de pri­son, dont trois avec sur­sis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.