Zla­tan est dé­jà de re­tour à Pa­ris

Au Stade de France, à 18 heures

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - Phi­lippe Bau­det

La Suède compte sur son at­ta­quant ve­dette pour dé­mar­rer du bon pied son Eu­ro, cet après-mi­di face à l’eire.

Zla­tan Ibra­hi­mo­vic et son ego sont de re­tour à Pa­ris. Trois se­maines après son der­nier match sous les cou­leurs pa­ri­siennes en fi­nale de la Coupe de France contre Mar­seille (4­2), Ibra re­trouve le Stade de France. Cette fois avec le maillot jaune de la Suède.

Un re­tour avec le même sens de la pro­vo­ca­tion. « J’au­rai deux pu­blics : les Sué­dois, qui vont sou­te­nir et les Fran­çais, qui vont aus­si nous sou­te­nir », a­til dit la se­maine pas­sée, pince­sans­rire.

Ar­ti­san de la qua­li­fi­ca­tion des Sué­dois pour cet Eire. Ran­dolph - Bra­dy, Duf­fy, (ou Clark), O’shea (cap.), Co­le­man Mc­car­thy, Whe­lan, Hen­drick (ou Quinn) - Hoo­la­han - Long, Wal­ters. En­traî­neur : Mar­tin O’neil. Suède. Isaks­son - Lus­tig, Jo­hans­son, Gran­q­vist, Ols­son - Lars­son, Kall­strom, Le­wi­cki, Fors­berg Beng, Ibra­hi­mo­vic (cap.). En­traî­neur : Eric Ham­ren. Ar­bitre. Mi­lo­rad Ma­zic (Ser­bie). Eu­ro (il a ins­crit 11 des 19 buts de sa sé­lec­tion lors des qua­li­fi­ca­tions), Ibra de­vra com­pen­ser les la­cunes de son équipe, no­tam­ment dé­fen­sives.

Ce pre­mier match face à l’eire, qui re­trouve le Stade de France pour la pre­ mière fois de­puis le bar­rage et le contrôle de Thierry Hen­ry lors des barrages du Mon­dial 2010, est un vrai test pour les Sué­dois. Et sans doute l’ul­time oc­ca­sion pour Ibra­hi­mo­vic de briller en sé­lec­tion. Et de vi­ser mieux que l’éli­mi­na­tion au pre­mier tour vé­cue en 2012.

Dans le groupe de la mort, rien ne se­ra simple. Avant de se frot­ter aux Belges et aux Ita­liens, il faut im­pé­ra­ti­ve­ment do­mi­ner les Ir­lan­dais de John O’shea, qui n’ont plus connu la vic­toire en tour­noi de­puis le Mon­dial 2002 (3­0 contre l’ara­bie Saou­dite) mais qui savent se mon­trer so­lides en dé­fense.

Le record de Pla­ti­ni dans la mire d’ibra

L’enjeu est là, il fau­dra sa­voir mar­quer. Zla­tan Ibra­hi­mo­vic, dans la li­gnée d’une riche sai­son (50 buts en 51 matches), peut dé­te­nir la clé pour les Sué­dois. D’au­tant que s’il marque plus de trois buts dans cet Eu­ro, il dé­pas­se­rait Mi­chel Pla­ti­ni, meilleur bu­teur de l’histoire de la com­pé­ti­tion.

Un challenge à la hau­teur de l’ego de Zla­tan Ibra­hi­mo­vic, qui sait aus­si bien dire « Je suis la Suède » que de se dé­fi­nir comme « nor­mal, simple et dis­cret ». ■

ÉQUIPES PROBABLES

IBRA. Ca­pi­taine et meilleur atout of­fen­sif des Sué­dois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.