Si­gné du maître Mo­dric Et de trois pour Ch­ris Froome !

Ro­main Bar­det à 12’’ de la plus haute marche

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale - A Pa­ris, Be­noît Jac­que­lin be­noit.jac­que­lin@cen­tre­france.com

D’une vo­lée su­blime, Lu­ka Mo­dric a don­né la vic­toire à la Croatie, face à la Turquie (1-0), hier, au Parc des Princes. Le mi­lieu du Real Ma­drid a ré­gné de bout en bout sur la par­tie.

C’est un bi­jou ci­se­lé du pied droit. Un conden­sé de puis­sance et de pré­ci­sion. Une vo­lée de l’en­trée de la sur­face qui a dé­ci­dé du sort du match. Lu­ka Mo­dric l’a des­si­née du coup de pied. La tra­jec­toire bom­bée et le re­bond de­vant la ligne n’ont lais­sé au­cune chance à Vol­kan Ba­ba­can, le gar­dien turc, le nez dans le ga­zon du Parc des Princes.

Mi­lan Ba­delj avait dé­jà trou­vé de ma­nière tout à fait or­di­naire les gants du gar­dien, quelques mi­nutes au­pa­ra­vant, dans la même si­tua­tion (28e).

Au­de­là de son but ma­gni­fique, le « Cruyff des Bal­kans », comme on l’a sur­nom­mé plus pour son phy­sique que pour son rôle sur le ter­rain, a ré­gné. Sans par­tage. Pla­cé en sou­tien de Ma­rio Mand­zu­kic, Ivan Ra­ki­tic n’a pas la même in­fluence en sé­lec­tion qu’au FC Bar­ce­lone. L’autre Blau­gra­na du match, Ar­da Tu­ran, très peu en vue, a lui sym­bo­li­sé les dif­fi­cul­tés turques.

Mo­dric, lui, était par­tout (10,12 km par­cou­rus, 5e to­tal du match). Y com­pris en char­nière, lors­qu’il fal­lait dé­pan­ner le temps de soi­gner Ve­dran Cor­lu­ka. À la ré­cu­pé­ra­tion, en duo avec Ba­delj. Au dé­part des ac­tions, avec 51 passes à son cré­dit, pour 89% de taux de réus­site. À la com­pen­sa­tion, ses dé­cro­chages per­met­tant les mon­tées in­ces­santes de son la­té­ral droit, l’in­usable Da­ri­jo Sr­na (34 ans).

Il n’a rien lâ­ché, jus­qu’à dis­pu­ter le der­nier bal­lon, un entre­deux dans le rond cen­tral alors que les Turcs s’ar­ra­chaient pour ten­ter d’éga­li­ser. C’était juste avant de re­ce­voir la ré­com­pense d’homme du match. ■ Fi­dèle à ses marques avant le Tour de France, le Bri­tan­nique Ch­ris Froome a rem­por­té le Cri­té­rium du Dau­phi­né, hier, à Su­per­dé­vo­luy (Hautes-alpes), de­vant Ro­main Bar­det, pré­sent pour la pre­mière fois à ce ni­veau.

«Je ne suis pas en­core à cent pour cent », a tou­te­fois an­non­cé Froome qui s’est im­po­sé pour la troi­sième fois. Après 2013 et 2015, deux an­nées qui l’ont vu ga­gner le mois sui­vant le Tour de France, au­quel le Dau­phi­né sert de ba­ro­mètre à l’ap­proche du dé­part (2 juillet au Mont­saintMi­chel).

Au clas­se­ment fi­nal, le Bri­tan­nique n’a de­van­cé que de 12’' Bar­det et de 19’’ l’ir­lan­dais Dan Mar­tin, les deux grands bé­né­fi­ciaires de la 7e et der­nière étape ga­gnée en so­li­taire par le Bri­tan­nique Ste­phen 7e et der­nière étape. 1. Cum­mings (ANG./DDT), les 151 km en 4 h 05’06’’ (moyenne : 36,965 km/h) ; 2. Mar­tin (Irl./ Etixx), à 3’58’’ ; 3. Bar­det (Fra/ AG2R) ; 4. Poels (P.-BAS/SKY) ; 5. Yates (Ang./ori­ca) ; 6. Ala­phi­lippe (Fra./etixx), tous m. t... 16. Rol­land (Fra./can­non­dale), à 4’07’’... 24. Pi­not (FRA./FDJ), 7’56’’... Gé­né­ral. 1. Froome (ANG./SKY), 29 h 59’31’’ ; 2. Bar­det, à 12’’ ; 3. Mar­tin, 19’’ ; 4. Porte (Aus./ BMC), 21’’ ; 5. Con­ta­dor (Esp./tin­koff), 35’’ ; 6. Ala­phi­lippe, 51’’ ; 10. Rol­land, 2’43’’... 16. Pi­not, 6’05’’... Cum­mings, au­teur d’une longue échap­pée d’une cin­quan­taine de ki­lo­mètres.

Dans les der­niers hec­to­mètres, Bar­det et Mar­tin ont dé­lo­gé du po­dium l’aus­tra­lien Ri­chie Porte qui a payé son mau­vais pla­ce­ment (et sans doute un manque de fraî­cheur) dans le sprint pour la deuxième place de l’étape. Le jeune Fran­çais (25 ans) a sau­té dans la roue de l’ir­lan­dais quand Mar­tin a at­ta­qué à l’en­trée de la sta­tion de Su­per­dé­vo­luy. Une cas­sure a re­je­té Porte à 5’’, un écart suf­fi­ sant pour re­cu­ler, avec le jeu des bo­ni­fi­ca­tions, de la 2e à la 4e place.

Si Mar­tin, dé­jà vain­queur de courses d’une se­maine, a jus­ti­fié le tra­vail de ses équi­piers dans la der­nière étape, Bar­det a lui ac­cé­dé pour la pre­mière fois de sa car­rière à un po­dium d’une épreuve de l’im­por­tance du Dau­phi­né. Il en a pro­fi­té pour si­gner le meilleur ré­sul­tat d’un cou­reur fran­çais dans la course al­pestre de­puis le suc­cès de Ch­ris­tophe Mo­reau en 2007.

« C’est une grosse sa­tis­fac­tion », s’est fé­li­ci­té le cou­reur au­ver­gnat de l’équipe AG2R La Mon­diale, très dé­çu la veille de s’être in­cli­né pour le gain de l’étape face à l’autre grand es­poir fran­çais, Thi­baut Pi­not. « On at­ten­dait ce ré­sul­tat de­puis le dé­but de la sai­son mais la réus­site n’était pas avec nous jus­qu’à au­jourd’hui (hier). »

Con­da­tor pla­fonne

Dans la der­nière étape de cette 68e édi­tion, Froome a contrô­lé la si­tua­tion avec l’aide de ses équi­piers (Lan­da, Poels, He­nao). Il a ré­agi à plu­sieurs ten­ta­tives de l’es­pa­gnol Al­ber­to Con­ta­dor dans la der­nière as­cen­sion, le dif­fi­cile col du Noyer (7,5 km à 8,4 %). Sans ja­mais pa­raître en réelle dif­fi­cul­té mal­gré l’étroi­tesse des écarts.

Trois cou­reurs seule­ment (Froome, Bar­det, Porte) ont sup­por­té les coups de bou­toir de Con­ta­dor. Mais, au som­met si­tué à 11 km de l’ar­ri­vée, le qua­tuor de tête a bas­cu­lé avec une avance ré­duite.

Le jeune Fran­çais Julian Ala­phi­lippe, qui dé­cou­vrait la haute mon­tagne en com­pé­ti­tion, est par­ve­nu à conser­ver le maillot blanc de meilleur jeune et sur­tout la 6e place du clas­se­ment fi­nal. Der­rière Con­ta­dor (5e), do­mi­na­teur en dé­but d’épreuve dans le pro­logue en côte des Gets, le 5 juin, avant de pla­fon­ner dans les étapes de mon­tagne. ■

LES CLASSEMENTS

CH­RIS FROOME. « Pas en­core à cent pour cent », le Bri­tan­nique a pour­tant, et pour la troi­sième fois, rem­por­té le Cri­té­rium du Dau­phi­né.

PAR­TAGE. Un sup­por­ter croate a sau­té sur la pe­louse pour cé­lé­brer le but de la vic­toire de Lu­ka Mo­dric.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.