Sé­bas­tien Pe­lé ré­ci­dive, Jus­tin Cou­dert in­nove

La 7e édi­tion avec la Gra­nit Ul­time et la Gra­nit Ori­gi­nale, ce week­end, à Am­ba­zac

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin - Xa­vier Georges

La 7e édi­tion de la Gra­nit’mon­ta­na a fait le plein ce week-end à Am­ba­zac. Sur 72 km, Sé­bas­tien Pe­lé (UC Joué-lès-tours) a fait le doublé alors que Jus­tin Cou­dert (Gui­don Bel­la­chon) s’est of­fert son pre­mier suc­cès sur 54 km.

Huit cents concur­rents sur les deux jours, une 1re édi­tion de la Gra­nit Rallye pleine de suc­cès le sa­me­di, les dé­sor­mais tra­di­tion­nelles Gra­nit Ul­time (72 km) et Gra­nit Ori­gi­nale (54 km) qui en ont fait au­tant hier avec 500 par­ti­ci­pants au dé­part… La 7e Gra­nit’mon­ta­na, or­ga­ni­sée de main de maître par l’am­ba­zac Sprin­ter Club, a une nou­velle fois re­cueilli toutes les sa­tis­fac­tions ce week­end sur les hau­teurs des monts d’am­ba­zac.

Hier, sur la grande boucle de 72 km, Sé­bas­tien Pe­lé a de nou­veau été le roi. Dé­jà vain­queur l’an pas­sé, le so­cié­taire de L’UC Joué­les­tours a ré­ci­di­vé en s’im­po­sant après 5 h 09’46” d’ef­fort et avec plus de 6 mi­nutes d’avance sur An­tho­ny Ralle (EC Que­ven Pro) et près de 7 sur Pierre Billaud (Team Ven­dée). « Ce­la me te­nait à coeur de conser­ver mon titre, sou­li­gna le Tou­ran­geau de 30 ans. J’ai es­sayé de mieux gé­rer que l’an pas­sé où j’avais beau­coup souf­fert. Je ne vou­lais pas faire la course tout seul cette fois­ci. On s’est ain­si re­trou­vé en tête avec un pe­tit groupe et on a fait le trou. J’ai cre­vé à un mo­ment mais j’ai ré­pa­ré, je suis re­ve­nu sans m’af­fo­ler et puis je suis par­ti au train ».

Comme à la mai­son

Ses ri­vaux ne le re­virent pas. Mal­gré trois chutes tout au long de la course, il al­la cher­cher sa troi­sième vic­toire sur la Gra­nit’mon­ta­na après son suc­cès en 2014 de l’ori­gi­nale. Dé­çu par sa 7e place au cham­pion­nat de France une se­maine plus tôt, Sé­bas­tien Pe­lé a ain­si plei­ne­ment re­bon­di et s’est pro­je­té de belle ma­nière vers les Cham­pion­nats du monde à Lais­sac, dans l’avey­ron, où il a été sé­lec­tion­né avec l’équipe de France.

Sur 54 km, Jus­tin Cou­dert a, lui, fait comme à la mai­son. Le ré­sident de Blond et pen­sion­naire du Gui­don Bel­la­chon s’est mon­tré le plus fort, s’ad­ju­geant une vic­toire sans par­tage avec presque 20 mi­nutes d’avance sur son dau­phin Bas­tien Gi­ret (Team Ven­dée). « Je fais la Gra­nit’mon­ta­na de­puis la 2e édi­tion, j’avais fait jus­qu’à pré­sent deux fois 4e et une fois 5 et là je vou­lais le po­dium, confia le jeune homme de 26 ans. J’ai réa­li­sé un bon tra­vail cet hi­ver. Et la Haut­vien­noise, lors de la Li­mou­sine le week­end der­nier, m’a don­né du fond ».

Sur un cir­cuit tech­nique comme il les af­fec­tionne, Jus­tin Cou­dert a pris très tôt les choses en main avant de faire ca­va­lier seul aux avant­postes une grande par­tie de sa course. « J’ai gé­ré, je n’ai pen­sé à rien, seule­ment à res­ter concen­tré et à conti­nuer à pé­da­ler, re­le­va­t­il. J’ai un peu lou­pé le Na­tio­nal Ufo­lep où je ter­mine 17e. Là, c’est ma pre­mière vic­toire de la sai­son, c’est une très grosse sa­tis­fac­tion ». ■

PHOTO STÉ­PHANE LEFÈVRE

SUC­CÈS. 500 concur­rents ont pris le dé­part de la 7e Gra­nit’mon­ta­na, hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.