Des ly­céens prêts à prendre le large

L’as­so­cia­tion ASF Cor­rèze a réuni les jeunes qui doivent par­tir en fa­mille d’ac­cueil à l’étran­ger

La Montagne (Brive) - - La Une - Ch­ris­tine Moutte ch­ris­tine.moutte@cen­tre­france.com

COR­RÈZE.

L’as­so­cia­tion AFS per­met à des ly­céens de pas­ser un an à l’étran­ger pen­dant que des fa­milles d’ac­cueil re­çoivent des jeunes ve­nant de tous les pays.

PRÉ­PA­RA­TION.

Ce week­end, à Beynat, ASF Cor­rèze a réuni les jeunes Fran­çais et étran­gers, ain­si que les pa­rents et les fa­milles ac­cueillantes.

Hier, les bé­né­voles D’AFS Cor­rèze ont pré­pa­ré les jeunes qui doivent par­tir à l’étran­ger, mais aus­si leurs pa­rents, à cette aven­ture sy­no­nyme d’ou­ver­ture sur le monde.

«C’est un vrai choc cultu­rel, une autre ma­nière de vivre ; la clé est de ne ja­mais ju­ger ». Bé­né­vole pour ASF Vivre sans fron­tière Cor­rèze, Yo­laine, 25 ans, a pris l’exemple de son sé­jour pas­sé en 2009­2010 aux États­unis, alors qu’elle avait 18 ans, pour pré­pa­rer les ly­céens qui doivent par­tir à leur tour avec l’as­so­cia­tion à par­tir de sep­tembre. « En ren­trant d’ari­zo­na en 2010, je par­lais fran­glais, j’avais pris d’autres ha­bi­tudes (man­ger sa­lé au pe­tit­dé­jeu­ner)… Et j’étais dif­fé­rente, moins ti­mide, j’avais ga­gné en ma­tu­ri­té en m’ou­vrant aux autres, en me dé­brouillant plus sou­vent toute seule », a ex­po­sé la jeune fille, hier, à Beynat, lors d’un week­end réunis­sant des bé­né­voles D’ASF, les jeunes et leurs pa­rents, mais aus­si les étran­gers ac­cueillis en Cor­rèze et leur fa­mille d’ac­cueil.

Immersion to­tale

« Il faut pré­pa­rer les ly­céens aux chan­ge­ments qui les at­tendent lors de ce voyage qui est une immersion to­tale dans le quo­ti­dien d’une fa­mille à la cul­ture dif­fé­rente de la leur », a sou­li­gné Fran­çoise Salgues, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion corrézienne. Une pers­pec­tive qui est loin d’ef­frayer Fanny, 16 ans, qui doit par­tir en Ar­gen­tine, Car­la 15 ans, qui rêve des États­unis de­puis la classe de 5e ou en­core Clé­ment, 16 ans, qui a choi­si la Co­lom­bie : tous ont le dé­sir « d’ap­prendre la langue, de dé­ cou­vrir une autre cul­ture, de vivre autre chose… » Seul bé­mol, l’an­née sco­laire qu’ils de­vront rat­tra­per pen­dant cette an­née sab­ba­tique, « mais on ap­pren­dra plein d’autres choses ». Car­la va ce­pen­dant ten­ter les cours par cor­res­pon­dance pour pas­ser dans la classe su­pé­rieure à son re­tour en France.

Les plus an­xieux étaient plu­tôt les pa­rents, éga­le­ment in­vi­tés à la ren­contre d’hier à Beynat pour dé­brie­fer le dé­part de leur pro­gé­ni­ture. « Ce n’est pas fa­cile de lais­ser par­tir son en­fant, a té­moi­gné Laurent, dont le fils Maxime a pas­sé un an en Aus­tra­lie. Mais au fi­nal, cette an­née à l’étran­ger lui a ap­por­té tel­le­ment, il est beau­coup plus ma­ture que les jeunes de son âge ». L’ex­pé­rience de Maxime a don­né le dé­clic à ses pa­rents pour de­ve­nir fa­mille d’ac­cueil à leur tour, en re­ce­vant un jeune Ar­gen­tin à Varetz : « C’est vrai que c’est un in­ves­tis­se­ment de tous les mo­ments, mais les échanges in­ter­cul­tu­rels sont en­ri­chis­sants. On vit la cul­ture de cha­cun au quo­ti­dien ».

Et après un an, il est par­fois dif­fi­cile de lais­ser par­tir ces en­fants qu’on a ac­cueillis dans sa mai­son et « qui font par­tie de notre fa­mille. Ils ar­rivent chez nous, ce sont un peu des bé­bés ; et en par­tant, ce sont des adultes », ra­conte Fran­çoise Salgues qui a dé­jà ac­cueilli cinq jeunes et va re­ce­voir une Amé­ri­caine pen­dant un an et une Ita­lienne pen­dant 3 mois. A la di­zaine de jeunes étran­gers ac­tuel­le­ment dans les fa­milles cor­ré­ziennes, les bé­né­voles ont donc don­né leurs conseils pour un re­tour en dou­ceur chez eux, avant de pré­pa­rer l’ar­ri­vée de douze autres à par­tir de sep­tembre pour une nou­velle an­née riche en échanges. ■

Contact. Ren­sei­gne­ments au­près D’AFS Cor­rèze, au 05.55.87.56.71. E-mail : contact.af­scor­reze@gmail.com. Toutes les in­fos sur http://www.afs-fr.org.

PHOTO PAS­CAL PERROUIN

PHOTOS PAS­CAL PERROUIN

DÉ­BRIE­FING. Sur le site de l’étang de Miel à Beynat, une bé­né­vole D’AFS donne des conseils aux jeunes qui vont par­tir à l’étran­ger à la pro­chaine an­née sco­laire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.