Les chiens de trou­peau au tra­vail

La Montagne (Brive) - - Brive Yssandonnais Et Auvézère -

L'as­so­cia­tion Cor­ré­zienne d'uti­li­sa­teurs de Chiens de Trou­peaux re­groupe 120 adhé­rents, éle­veurs de bo­vins prin­ci­pa­le­ment mais aus­si ovins.

Tout au long de l'an­née elle or­ga­nise des jour­nées de for­ma­tion avec l'ap­pui de la Chambre d'agri­cul­ture et de la MSA. Pour ce faire con­naître du grand pu­blic, elle or­ga­nise aus­si des dé­mons­tra­tions, comme c'était le cas sa­me­di au lieu dit le Turc, sur la com­mune de SaintMar­tin­se­pert. Le len­de­main di­manche, au même en­droit, se dé­rou­lait une com­pé­ti­tion qua­li­fi­ca­tive pour le cham­pion­nat na­tio­nal qui se tien­dra le 31 juillet à Lan­dey­rat dans le Can­tal. 16 bor­der col­lie et 1 ber­ger al­le­mand étaient ins­crits. Sous les ordres de leur maître, ils de­vaient al­ler cher­cher dans le pré le trou­peau co­baye (des gé­nisses), le ra­me­ner à leur maître, ef­fec­tuer un par­ cours avec pas­sage dans le parc de conten­tion, pour fi­nir par l'em­bar­que­ment dans la bé­taillère. « Des opé­ra­tions ha­bi­tuelles que les éle­veurs sont ame­nés à ef­fec­tuer, en plu­sieurs oc­ ca­sions » nous a pré­ci­sé le pré­sident Ste­phen De Pey­re­longue. Se­lon les maîtres, les ordres sont don­nés à la voix ou au sif­flet.

Même si l'on est néo­phyte, on ne peut être qu'ad­mi­ra­tif de­vant le tra­vail des chiens, leur obéis­sance et la re­la­tion fu­sion­nelle que l'on res­sent entre le chien et son maître. D’ailleurs pour eux c'est plus qu'un ins­tru­ment de tra­vail mais une vé­ri­table pas­sion.

A l'is­sue des épreuves ju­gées par Thier­ry Le­mor­za­dec as­sis­té de Alice Ter­rier les trois pre­miers qua­li­fiés pour la fi­nale na­tio­nale sont Ste­phen De Pey­re­longue, Jean­marc Lan­glade, Gé­rard Es­pra­bens.■

CARLA AU TRA­VAIL. Un dres­sage re­mar­quable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.