Quels diables d’ita­liens !

Les Belges bat­tus hier soir, à Lyon

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - Twit­ter : @lau­rent­cal­mut

Le pre­mier choc de l’eu­ro a tour­né à l’avan­tage de l’ita­lie. Hier soir, à Lyon, les hommes d’an­to­nio Conte, réa­listes et bien or­ga­ni­sés, ont sur­pris une équipe de Bel­gique en manque d’idées dans le jeu.

LÀ Lyon, Laurent Cal­mut es blagues les plus courtes sont les meilleures. N’al­lez pas dire ça à un Belge. Sur­tout pas après un match face à l’ita­lie. Ce­lui d’hier soir a pour­tant pré­ser­vé la ren­gaine trans­al­pine, qui dure Dé­cines-char­pieu (Parc OL). Mi­temps : 0-1. Ar­bitre : M. Clat­ten­burg (An­gle­terre). Buts. Bel­gique : . Ita­lie : Giac­che­ri­ni (32e), Pel­lè (90e +3). Aver­tis­se­ments. Bel­gique : Ver­ton­ghen (90e +2). Ita­lie : Chiel­li­ni (66e), Eder (75e), Bo­nuc­ci (78e), Thia­go Mot­ta (84e). Bel­gique. Courtois - Ci­man (Car­ras­co, 75e), Al­der­wei­reld, Ver­mae­len, Ver­ton­ghen - Naing­go­lan (Mer­tens, 62e), Wit­sel - De Bruyne, Fel­lai­ni, Ha­zard - R. Lu­ka­ku (Ori­gi, 73e). Ita­lie. Buf­fon - Bar­za­gli, Bo­nuc­ci, Chiel­li­ni - Can­dre­va, Pa­ro­lo, De Ros­si (Thia­go Mot­ta, 78e), Giac­che­ri­ni, Dar­mian (De Sci­glio, 59e) - Pel­lè, Eder (Im­mo­bile, 75e). de­puis 1972. Le sé­lec­tion­neur Marc Wil­mots avait 3 ans lors de la der­nière vic­toire des Diables Rouges face à l’ita­lie, en com­pé­ti­tion of­fi­cielle. Qua­rante­quatre ans plus tard, pour le pre­mier choc de l’eu­ro 2016, rien n’a chan­gé. La Squa­dra Az­zu­ra a même joué un vi­lain tour à la Bel­gique, en l’em­por­tant 2­0, comme en 2000, dé­jà au pre­mier tour.

Pour la gé­né­ra­tion do­rée des par­te­naires d’eden Ha­zard, le coup est rude. Ils ont pour­tant te­nu le bal­lon, face au 3­5­2 éla­bo­ré par An­to­nio Conte. Mais sur une longue balle de Bo­nuc­ci, le mi­lieu Giac­che­ri­ni a éteint les mil­liers de sup­por­ters belges du Parc OL. Contrôle pied gauche, frappe du droit. Et 1­0 à la 32e.

Mal­gré un Naing­go­lan

La vo­lée de Pel­lè dans les ar­rêts de jeu

Il pa­raît que le groupe de Conte manque d’un joueur « fuo­ri­classe », au­des­sus du lot, cette an­née. Qu’im­porte, la sé­lec­tion ita­lienne conserve ses qua­li­tés pour gé­rer son avance. Le bloc a long­temps re­pous­sé les frappes loin­taines des Belges. De plus près, la tête d’ori­gi est pas­sée, elle, juste au­des­sus (82e). Et Fel­lai­ni n’a pu contrô­ler le bal­lon, juste de­vant le but (90e).

C’était juste avant la re­prise de vo­lée de Pel­lè dans les ar­rêts de jeu, qui a scel­lé le suc­cès ita­lien (0­2, 90e +3). ■

BEL­GIQUE 0 - ITA­LIE 2

BU­TEUR. Giac­che­ri­ni, fé­li­ci­té par Bo­nuc­ci a ou­vert la marque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.