À la re­cherche du temps per­du

À Bor­deaux, à 18 heures

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale - Ré­gi­nald Ma­rie re­gi­nald.ma­rie@cen­tre­france.com

Près d’un siècle après l’écla­te­ment de l’em­pire aus­tro­hon­grois, Ma­gyars et Au­tri­chiens s’af­frontent ce soir (18 heures) à Bor­deaux pour la pre­mière fois en phase fi­nale d’un Eu­ro. Si la ri­va­li­té entre les deux na­tions s’est es­tom­pée au fil du temps, elle pour­rait se ra­vi­ver l’ins­tant d’un match.

Une fron­tière par­ta­gée de 366 km et sur­tout une his­toire mul­ti­sé­cu­laire com­mune. Du temps des valses de Strauss et de l’im­pé­ra­trice Sis­si, l’au­triche et la Hon­grie ne for­maient qu’une seule en­ti­té. Un sys­tème de double mo­nar­chie ins­tau­ré en 1867 qui vo­le­ra en éclats à l’is­sue de la Pre­mière Guerre mon­diale. Cette si­tua­tion géo­po­li­tique par­ti­cu­lière n’a pas em­pê­ché ces deux na­tions de dis­po­ser très tôt d’une équipe na­tio­nale. D’ailleurs, Au­tri­chiens et Hon­grois, qui se sont af­fron­tés pour la pre­mière fois en 1902, avaient pris l’ha­bi­tude de croi­ser le fer au cours de la pre­mière moi­tié du XXE siècle. Tant et si bien que cette af­fiche est de­ve­nue le deuxième duel le plus pro­li­fique avec 136 confron­ta­tions. Avec en point d’orgue, un quart de fi­nale de Coupe du monde en 1934 rem­por­té par l’au­triche (2­1). En se qua­li­fiant pour l’eu­ro 2016, Au­tri­chiens et Hon­grois en­tendent sor­tir de l’ombre et re­trou­ver un cer­tain pres­tige sur les traces de leur glo­rieux pas­sé. Du­rant l’entre­deux­guerre, la Wun­der­team au­tri­chienne de Mat­thias Sin­de­lar était consi­dé­rée comme l’une des meilleures équipes du monde. Après la Se­conde Guerre mon­diale, c’est la Hon­grie, et son fa­meux Onze d’or, qui va mar­quer l’his­toire du foot. Em­me­nés par Fe­ renc Puskás, les Ma­gyars sont sa­crés cham­pions olym­piques en 1952, ter­rassent l’an­gle­terre à Wem­bley (6­3) en 1953 et ter­minent vice­cham­pions du monde en 1954.

Une nou­velle page d’his­toire ?

Ce soir, c’est avec ce lourd hé­ri­tage que la Hon­grie re­trouve la phase fi­nale d’un Eu­ro pour la pre­mière fois de­puis 44 ans. Avec l’en­vie de da­mer le pion à une équipe au­tri­chienne em­me­née par Da­vid Ala­ba, et qui, pour sa part, dis­pu­te­ra son deuxième tour­noi eu­ro­péen. L’heure est­elle ve­nue pour écrire une nou­velle page d’his­toire?■

SPÉ­CIAL. Ce match se­ra par­ti­cu­lier pour l’au­tri­chien Györ­gy Ga­rics (à droite, aux cô­tés de Da­vid Ala­ba) qui est né en Hon­grie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.