Brive re­trouve la tu­nique bleue

Le pi­lier Lu­cas Poin­tud ap­pe­lé

La Montagne (Brive) - - Sports Rugby - Ben­ja­min Pom­mier Jean-paul Co­hade

De­puis 2010, au­cun Bri­viste n’avait connu la joie d’une pre­mière cape en bleu. Une di­sette à la­quelle vient mettre un terme la sé­lec­tion de Lu­cas Poin­tud

Six ans après, un joueur du CA Brive va dé­cou­vrir la sé­lec­tion tri­co­lore. De­puis Alexis Pa­lis­son (2008) et Fa­brice Es­te­ba­nez (2010) qui avaient connu leur pre­mière cape lors d’une tour­née d’été, le CAB n’avait plus eu le bon­heur de voir un de ses joueurs dé­cou­vrir le maillot bleu. Cette fois, c’est le gau­cher Lu­cas Poin­tud qui va faire ses dé­buts en sé­lec­tion, dans le cadre de la tour­née en Ar­gen­tine.

Le pi­lier de 28 ans a en ef­fet été ap­pe­lé par Guy No­vès par­mi un groupe de 11 joueurs qui de­vait re­joindre, hier, en Amérique du Sud, un pre­mier contin­gent de 17 Bleus. Par­ti en va­cances à Mar­seille après avoir ap­pris sa non­sé­lec­tion lorsque cette pre­mière liste avait été dé­voi­lée au terme de la 26e jour­née, Lu­cas Poin­tud ne s’at­ten­dait pas à re­ce­voir de coup de té­lé­phone. Pour­tant, di­manche ma­tin, c’est bien le sé­lec­tion­neur qui a ap­pe­lé le pi­lier pour lui an­non­cer sa con­vo­ca­tion. Tout juste le temps de ren­trer à Brive, faire ses va­lises et par­tir à Mar­cous­sis, que voi­là Poin­tud en Ar­gen­tine.

« Fran­che­ment, je ne réa­lise pas du tout ce qui vient de m’ar­ri­ver. J’étais tran­quille­ment en va­cances quand mon té­lé­phone a son­né. J’ai en­core du mal à vrai­ment in­té­grer ce que ce­la re­pré­sente mais j’ai le temps pour ça. Pour le mo­ment, ce qui compte, c’est le tra­vail. De toute fa­çon, je suis prêt phy­si­que­ment et men­ta­le­ment. J’ai eu une pe­tite cou­pure d’une se­maine. J’ai au moins l’avan­tage de dé­jà con­naître l’ar­gen­tine pour y avoir été avec les Bar­ba­rians (rires) », nous a dé­cla­ré le joueur.

Cette re­con­nais­sance du pi­lier c’est aus­si celle du CABCL. « C’est une très bonne nou­velle pour lui, et aus­si pour le club », ap­pré­cie Di­dier Ca­sa­déi.

Source de mo­ti­va­tion pour ses co­équi­piers

« Quand il est ar­ri­vé chez nous, il n’avait pas beau­coup de “mé­tier”, parce qu’il n’avait fait que 10 matchs avec Bayonne, mais on avait très vite re­pé­ré qu’il était puis­sant et cos­taud. Il a confir­mé ra­pi­de­ment. Cette sé­lec­tion, il la doit aus­si au tra­vail de ses par­te­naires. »

Le coach des avants bri­vistes, qui n’ou­blie pas que d’autres Ca­bistes au­raient pu pré­tendre à une sé­lec­tion, es­time que cette con­vo­ca­tion peut aus­si être un élé­ment de mo­ti­va­tion. « S’il n’avait pas été sé­lec­tion­né cette an­née, ça au­rait fait par­tie des ob­jec­tifs pour la sai­son pro­chaine. Est­ce que ça peut boos­ter ses par­te­naires ? Oui », croit Di­der Ca­sa­déi.

En Ar­gen­tine, Lu­cas Poin­tud va re­trou­ver un de ses fu­turs co­équi­piers, Ju­lien Le De­ve­dec (UBB) qui por­te­ra de nou­veau les cou­leurs du CAB dès la re­prise et qui de­vrait être dans le groupe pour le pre­mier match des Bleus, di­manche. ■

PHO­TO FRÉ­DÉ­RIC LHERPINIÈRE

POIN­TUD. Le pi­lier gauche va con­naître la sé­lec­tion après seule­ment une sai­son com­plète en Top 14.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.