La SNCF mon­trée du doigt

Un service qui s’est dé­gra­dé entre Bor­deaux, Brive et Li­moges

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité - Fré­dé­ric Ra­biller

Des TER an­nu­lés faute de conduc­teur, une ré­gu­la­ri­té peu sa­tis­fai­sante… Le vi­ce­pré­sident char­gé des trans­ports à la grande ré­gion, Re­naud Lagrave a poin­té, lun­di, à Pé­ri­gueux, un service qui s’est dé­gra­dé.

Les co­mi­tés de lignes TER ini­tiés par la grande ré­gion se suivent et se res­semblent avec un vice­pré­sident char­gé des in­fra­struc­tures, des trans­ports et de la mo­bi­li­té, Re­naud Lagrave, qui ne mâche pas ses mots en­vers la SNCF.

Pas dans les clous

« En terme de ser­vices, elle ne rem­plit pas les ob­jec­tifs don­nés par la ré­gion », a­t­il une nou­velle fois mar­te­lé, lun­di, à Pé­ri­gueux (*) rap­pe­lant no­tam­ment les dé­penses ef­fec­tuées par l’ex­aqui­taine (2 mil­liards d’€) dans l’achat de nou­velles rames, la ré­gé­né­ra­tion des voix, la ré­no­va­tion des gares, la mise en place de ta­rifs at­trac­tifs…

Et l’élu de poin­ter des taux de ré­gu­la­ri­té qui sont hors des clous. « Nous avions fixé un seuil à 91 %, il n’est pas at­teint. Par exemple, pour la ligne Pé­ ri­gueux­li­moges, il est de 83,9 %. » L’autre point noir concerne la sup­pres­sion fré­quente de trains, 1,9 % sur la ligne Pé­ri­gueux­brive. « La SNCF m’a ré­pon­du qu’il man­quait ac­tuel­le­ment 30 conduc­teurs de trains à l’échelle de la ré­gion ALPC », a ex­pli­qué un Re­naud Lagrave conster­né. Consé­quence d’un service dé­gra­dé, une baisse de fré­quen­ta­tion des TER en 2015 de 3 % sur la grande ré­gion conju­guée à l’es­sor du co­voi­tu­rage et des bus Ma­cron.

Lun­di à Pé­ri­gueux, Re­naud Lagrave a aus­si dé­li­vré de bonnes nou­velles. L’har­mo­ni­sa­tion des ta­rifs es­ti­vaux et le lan­ce­ment d’offres spé­ciales (Pass’océan, ta­rif Ti­bu ou Fest’er) ; la mise en place de nou­veaux ho­raires au 1er juillet 2017 conco­mi­tante avec l’ar­ri­vée de la LGV Sud Eu­rope At­lan­ti­ que et qui se tra­dui­ront par six trains en plus par jour entre Bor­deaux et Pé­ri­gueux, un temps de par­cours de 2 h 19 entre Bor­deaux et Li­moges, c’est­àdire une demi­heure en moins qu’ac­tuel­le­ment pour être com­pé­ti­tif face à la voi­ture. ■

(*) Le co­mi­té de lignes de Pé­ri­gueux a concer­né no­tam­ment les lignes 24 (Bor­deaux­pé­ri­gueuxLi­moges), 25 (Bor­deaux­pé­ri­gueux­brive) et 4 (Pé­ri­gueux­li­moges).

PHOTO : F. LHERPINIÈRE

TRAINS DU QUO­TI­DIEN. « Le service doit cor­res­pondre aux de­mandes des usa­gers », af­firme Re­naud Lagrave, vice-pré­sident en charge des trans­ports à la grande ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.