Les jeunes mordent à l’ap­pren­tis­sage

L’école de pêche des deux AAPPMA du sec­teur de Brive est ou­verte au bord du lac du Causse

La Montagne (Brive) - - Brive Jeunesse & Co - Ch­ris­tine Moutte ch­ris­tine.moutte@cen­tre­france.com

Tous les mer­cre­dis, jus­qu’en juillet, au bord du lac du Causse, les Pê­cheurs du pays de Brive et du Ro­seau gaillard ini­tient les jeunes à leur loi­sir pas­sion.

«Les écoles de pêche jouent au­jourd’hui, le rôle des grand­spères d’avant qui trans­met­taient leur pas­sion à leurs pe­tits­en­fants ». Un moyen éga­le­ment de ra­jeu­nir les ef­fec­tifs des deux As­so­cia­tions agréées de pêche et de pro­tec­tion du mi­lieu aqua­tique (AAPPMA) du sec­teur de Brive qui animent de­puis 2012 des ate­liers pêche na­ture pour les en­fants à par­tir de 8 ans.

« Nous sommes 2.500 pê­cheurs au to­tal sur le sec­teur de Brive mais la moyenne d’âge est as­sez éle­vée, ex­pliquent Da­niel Noual et Mi­chel Fon­ta­nel, res­pec­ti­ve­ment pré­si­dents des Pê­cheurs du pays de Brive et du Ro­seau gaillard. Si le nombre de cartes de pêches ven­dues à l’an­née stagne, il faut at­ti­rer la nou­velle gé­né­ra­tion au bord des lacs et des ri­vières : il existe ain­si cinq écoles en Corrèze sous l’égide de la Fé­dé­ra­tion de la pêche ».

Que du plai­sir

Du cô­té du lac du Causse, pen­dant trois mois, du pre­mier mer­cre­di d’avril à ce­lui de juillet, une di­zaine de jeunes, de 8 à 16 ans, se re­trouvent pour s’ini­tier à la pêche loi­sirs : « Si on re­père des pré­dis­po­si­tions à la com­pé­ti­tion, on oriente les jeunes vers des guides de pêche pro­fes­sion­nels ». Mais les or­ga­ni­sa­teurs veulent avant tout faire pas­ser le plai­sir de la pêche à la di­zaine d’en­fants, qui sont gui­dés par les bé­né­voles des AAPPMA et Vincent La­roche, ani­ma­teur de la Mai­son de l’eau et de la pêche et ti­tu­laire du bre­vet d’édu­ca­tion po­pu­laire Jeu­nesse et sports op­tion pêche. « La charte de la Fé­dé­ra­tion im­pose d’avoir un en­ca­drant ti­tu­laire de ce bre­vet et au moins un quart des en­ca­drants doivent être for­més aux gestes de pre­miers se­cours, pour­suivent les pré­si­dents des AAPPMA. Au bord d’un lac, il faut au moins un mo­ni­teur pour cinq ga­mins ; en ri­vière, pour deux en­fants mais, pour plus de sé­cu­ri­té, nous comp­tons un en­ca­drant par en­fant quand nous réa­li­sons ce type de sor­ties. Nous dis­po­sons éga­le­ment de lo­caux au mou­lin du lac du Causse pour réa­li­ser des cours théo­riques ou en cas de mau­vais temps ».

La plu­part du temps, l’école se dé­roule au bord du lac et, pour les bé­né­voles en­ca­drants, c’est éga­le­ment « que du bon­heur » de trans­mettre les gestes des dif­fé­rentes tech­niques de pêche : au coup, au mou­li­net, aux car­nas­siers… tout en prô­nant le no­kill. Les prises sont toutes re­lâ­chées dans le lac, sauf les pois­sons­chats qui sont consi­dé­rés comme nui­sibles.

« On leur ap­prend à res­pec­ter le pois­son, sou­ligne Mi­chel Fon­ta­nel. Et pa­ral­lè­le­ment, on leur trans­met des no­tions sur la faune, la flore, le mi­lieu aqua­tique… Le but de ses ate­liers est de per­mettre au pê­cheur dé­bu­tant, à l’is­sue de la for­ma­tion, de pra­ti­quer la pêche en ayant un com­por­te­ment au­to­nome et res­pon­sable vis­à­vis de la na­ture, des autres usa­gers du mi­lieu aqua­tique ».

La cul­ture pêche se fait éga­le­ment dans les livres

Aux en­fants qui ont dé­jà les qua­li­tés re­quises du pê­cheur, à sa­voir l’ob­ser­va­tion, la pa­tience et la mi­nu­tie, les an­ciens leur conseillent de « lire des ou­vrages et ma­ga­zines pour se faire une cul­ture pêche ». S’ils sont donc peu à avoir été ini­tiés par leurs grands­pères, – comme En­zo 14 ans qui est ve­nu de lui­même il y a deux ans à l’école de pêche pour pro­gres­ser –, les en­fants sont sou­vent pous­sés par leur père, adepte de la pêche, « sauf Clé­ment, 10 ans, qui est très doué mais ses pa­rents ne savent pas du tout d’où cette pas­sion peut ve­nir ». ■

Contact. Ren­sei­gne­ments au­près de Mi­chel Fon­ta­nel au 06.11.13.60.87, de Da­niel Noual au 06.08.95.43.06 (e-mail : da­niel.noual@sfr.fr), ou de Gé­rard De­joint, garde-pêche, au 06.33.11.27.73.

PHOTOS PAS­CAL PERROUIN

CHASTEAUX. L’école de pêche en­re­gistre de belles prises comme cette carpe de 7 kg, pê­chée dans le lac du Causse avant d’être re­lâ­chée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.