24 HEURES DU MANS Der­niers ré­glages pour Porsche, Au­di et Toyo­ta

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

La longue pré­pa­ra­tion pour les 24 Heures du Mans se ter­mine au­jourd’hui et de­main soir pour Porsche, Au­di et Toyo­ta, lors des es­sais libres et qua­li­fi­ca­tifs de la 84e édi­tion de la grande course d’en­du­rance au­to­mo­bile.

L’en­jeu pu­re­ment sym­bo­lique se­ra de faire mieux que la pole po­si­tion réus­sie l’an der­nier par la Porsche 919 Hy­brid de Du­mas­ja­ni­lieb, en 3’16’’887. Au­di en était en­core loin lors de la ri­tuelle Jour­née Test, il y a dix jours : le Bré­si­lien Lu­cas di Gras­si (3’21’’375) n’a pas for­cé.

Si l’on se fie plu­tôt aux deux pre­mières manches du Cham­pion­nat du monde d’en­du­rance, les trois marques can­di­dates à la vic­toire finale ont beau­coup pro­gres­sé en per­for­mance pure cet hi­ver et la pole 2015 de Neel Ja­ni de­vrait vo­ler en éclat. Sans ga­ran­tie de fiabilité pour la course dont le dé­part se­ra don­né, sa­me­di à 15 heures par l’ac­teur amé­ri­cain Brad Pitt.

Dans l’autre Porsche, ces deux longues séances de tra­vail per­met­tront à Mark Web­ber, dans la 919 Hy­brid ar­bo­rant le n° 1 des cham­pions du monde en titre, par­ta­gée avec Ti­mo Bern­hard et Bren­don Hart­ley, d’as­seoir leur statut de fa­vo­ri face aux deux Au­di R18 à mo­teur die­sel et aux deux Toyo­ta TS050 Hy­brid.

Les trois caïds de l’en­du­rance mon­diale de­vront faire un sans­faute pour évi­ter qu’un pro­to non­hy­bride, ali­gné par les Suisses de Re­bel­lion ou les Au­tri­chiens de Bykolles, réus­sisse à mon­ter sur le po­dium. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.