En­core de vio­lents af­fron­te­ments en marge de la ma­ni­fes­ta­tion

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

De­van­tures sac­ca­gées, cen­taines de ma­ni­fes­tants en­ca­gou­lés, au moins 29 po­li­ciers et onze ma­ni­fes­tants bles­sés, gaz la­cry­mo­gènes et, chose rare, un ca­non à eau pour dis­per­ser la foule : la ma­ni­fes­ta­tion pa­ri­sienne contre la loi Tra­vail a une nou­velle fois tour­né hier à l’af­fron­te­ment.

Au moins 42 per­sonnes ont été in­ter­pel­lées, a an­non­cé la PP, qui a ap­pe­lé sur Twit­ter les ma­ni­fes­tants à se « dé­so­li­da­ri­ser des cas­seurs pour fa­ci­li­ter l’in­ter­ven­tion des forces de l’ordre ».

Des cen­taines de per­sonnes ca­gou­lées

Plu­sieurs cen­taines de per­sonnes ca­gou­lées ont pris à par­tie les forces de l’ordre avec des jets de pro­jec­tiles. Vingt po­li­ciers et six ma­ni­fes­tants ont été bles­sés, se­lon un bi­lan provisoire de la pré­fec­ture de po­lice de Pa­ris.

Dans le sec­teur de PortRoyal, des « in­di­vi­dus sont en­trés sur un chan­tier pour prendre des pa­lettes avant de les je­ter sur les forces de l’ordre », qui ont dû in­ter­ve­nir.

Sur une place si­tuée près de la sta­tion de mé­tro Du­roc, un « ca­non à eau a été uti­li­sé », a pré­ci­sé la pré­fec­ture de po­lice pour « per­mettre aux forces de l’ordre qui étaient prises à par­tie de­puis plu­sieurs mi­nutes de se dé­ga­ger ». Quinze po­li­ciers ont été bles­sés à cette oc­ca­sion.

« On n’a ja­mais vu l’uti­li­sa­tion du ca­non à eau c’est fou », s’étonne un re­trai­té.

Sur les murs du bou­le­vard des In­va­lides, des ma­ni­fes­tants ont ta­gué « rêve gé­né­rale », « gloire au peuple », « la ré­volte gronde ».

Hués de ma­ni­fes­tants

Les po­li­ciers ont ti­ré des gaz la­cry­mo­gènes et char­gé les ma­ni­fes­tants qui leur lan­çaient des pro­jec­tiles, des pierres ar­ra­chées des murs des im­meubles ou des bâ­tons de bois, aux cris de « Pa­ris, de­bout, sou­lève­toi ! », « CRS SS » ou en­core « tout le monde dé­teste la po­lice », au len­de­main de la mort d’un po­li­cier et de sa com­pagne près de Pa­ris dans une at­taque dji­ha­diste.

Vi­trines de banques, d’op­ti­cien, de ser­ru­rier, de res­tau­rants, su­pé­rettes, sa­lons de coif­fure ou un centre d’ima­ge­rie médicale : les cas­seurs s’en sont pris à de nom­breux com­merces, par­fois sous les huées d’une par­tie des ma­ni­fes­tants. Au­tour de Mont­par­nasse, les dé­gâts étaient im­pres­sion­nants.

Cons­ter­nés, les ma­ni­fes­tants constatent les dé­gâts et in­cri­minent la po­lice qui « laisse faire » : « Mais pour­quoi les flics n’ont pas em­pê­ché ça ? », de­mande une femme.

Près de la sta­tion Du­roc, les fe­nêtres du mi­nis­tère des Outre­mer sont bri­sées, de très nom­breux slo­gans ta­gués sur les murs, et le mi­nis­tère re­bap­ti­sé « mi­nis­tère des Co­lo­nies ».

Peu avant 16 h 30, les pre­miers ma­ni­fes­tants ar­ri­vaient cal­me­ment sous haute es­corte des forces de l’ordre à In­va­lides dont la plu­part des ac­cès ont été bar­rés. Au même mo­ment les der­niers mar­cheurs ve­naient de quit­ter la place d’italie, point de dé­part de la ma­ni­fes­ta­tion, se­lon les syn­di­cats.

Place des In­va­lides, le ca­non à eau a de nou­veau as­per­gé des ma­ni­fes­tants après des jets de pro­jec­tiles. Plu­sieurs di­zaines de cas­seurs se sont alors rués sur les gen­darmes, criant « cas­sez­vous » en je­tant des pierres avant de re­cu­ler pour évi­ter le contact. ■

PHOTO AFP

HEURTS. Des heurts ont op­po­sé des « cas­seurs » aux forces de l’ordre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.