En sou­ve­nir de « Jean­tou »

Un hom­mage so­len­nel a été ren­du, hier, à Jean Mai­son

La Montagne (Brive) - - Tulle Vivre Sa Ville - Alain Al­bi­net alain.al­bi­net@cen­tre­france.com

Plus de 300 per­sonnes ont ren­du, hier après-mi­di à Clergoux, un der­nier hom­mage à Jean Mai­son, fi­gure em­blé­ma­tique de la Ré­sis­tance et élu lo­cal pen­dant un de­mi-siècle.

Une haie four­nie de porte­dra­peaux, le pré­fet, plu­sieurs par­le­men­taires, des di­zaines de maires et élus, une foule de plus de 300 per­sonnes, quelques dra­peaux rouges, des gerbes de L’ANACR, du Par­ti com­mu­niste et du pré­sident de la Ré­pu­blique, plu­sieurs dis­cours, le chant de Par­ti­san…. Voi­là pour le cé­ré­mo­nial qui a en­tou­ré, hier après­mi­di, de­vant la stèle de la Ré­sis­tance à Clergoux, le der­nier hom­mage ren­du à Jean Mai­son, dé­cé­dé di­manche à l’âge de 91 ans.

Idéaux de paix

Au­de­là de la so­len­ni­té du mo­ment, plu­sieurs in­ter­ve­nants ont évo­qué la cha­leur et l’hu­ma­ni­té de ce­lui qui fut bien plus que le maire de Clergoux pen­dant 49 ans. « Mon cher Jean­tou, je te croyais éter­nel », lui a confié son ami Ch­ris­tian Planche. « Tes idéaux de paix et de so­li­da­ri­té, que tu nous chu­chotes en­core, sont les seules so­lu­tions pour sau­ver le genre hu­main ».

Marc Ba­chel­le­rie, le maire, a évo­qué les réa­li­sa­tions de son pré­dé­ces­seur. « La mai­rie était sa deuxième mai­son. Il était notre men­tor, notre guide, notre père », avant de sou­li­gner « son dé­voue­ment à la cause pu­blique et aux va­leurs de la Ré­pu­blique ».

Se­cré­taire du PC cor­ré­zien, Alain Guil­bert a rap­pe­lé « son adhé­sion aux jeu­nesses com­mu­nistes clan­des­tines, à l’âge de 17 ans… et son en­ga­ge­ment per­ma­nent pour l’ap­pli­ca­tion du pro­gramme du Conseil Na­tio­nal de la Ré­sis­tance, où l’hu­main prime sur l’ar­gent ».

Pré­sident de L’ANACR Cor­rèze (As­so­cia­tion na­tio­nale des an­ciens com­bat­tants et amis de la Ré­sis­tance), Ber­nard De­lau­nay a pré­ci­sé qu’il « re­fu­sait d’être consi­dé­ré comme un hé­ros, es­ti­mant qu’il n’avait fait que son de­voir ». Pas­cal Coste, pré­sident du Conseil dé­par­te­men­tal a par­lé « d’un élu pug­nace, fi­dèle à ses va­leurs, ras­sem­bleur… Pour lui, faire mé­moire de l’his­toire c’était pré­pa­rer l’ave­nir ». Le pré­fet Ber­trand Gaume al­lant dans le même sens en concluant que « sa vie doit conti­nuer à être un en­sei­gne­ment pour cha­cun d’entre nous ». ■

PHOTO A GAU­DIN

AP­PLAU­DIS­SE­MENTS. Ch­ris­tian Planche a fait ap­plau­dir les ac­tions de Jean Mai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.