L’at­taque des Bleus a pris son temps !

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - À Mar­seille, Laurent Cal­mut Twit­ter : @lau­rent­cal­mut

Long­temps sans réus­site, l’at­taque fran­çaise a trou­vé la faille en toute fin de match. Avec le sau­veur Griez­mann, Payet a en­core sou­la­gé les siens. Et Kan­té a confir­mé.

■ Llo­ris (5). Vi­gi­lant de­vant Sa­di­ku sur un centre ten­du de Hy­saj (24e), le ca­pi­taine n’a pas eu grand­chose à faire.

■ Sa­gna (4). Dis­cret sur son cô­té droit, le dé­fen­seur de Man Ci­ty s’est d’abord conten­té du mi­ni­mum. Très li­mite en­suite au mar­quage de Me­mu­shaj, avant le po­teau al­ba­nais (52e). Sa vo­lée, à la 78e, au­rait pu li­bé­rer plus tôt ses co­équi­piers. À cô­té.

■ Ra­mi (7). En cou­ver­ture, sa vi­gi­lance a évi­té quelques sur­prises aux Bleus. Sé­rieux der­rière, c’est lui qui sert Griez­mann sur le pre­mier but des Bleus (90e) !

■ Kos­ciel­ny (6). Pré­cieux de la tête, il in­ter­vient sans trem­bler pour dé­tour­ner un bal­lon dan­ge­reux, sur un coup franc al­ba­nais (38e). Il a aus­si eu quelques op­por­tu­ni­tés de­vant.

■ Evra (5,5). Après un pre­mier bal­lon per­du, le dé­fen­seur de la Juve a re­dres­sé la barre, pour mieux sou­te­nir un Mar­tial en dé­li­ca­tesse. C’est aus­si lui qui centre sur la tête sur le po­teau de Gi­roud (69e).

■ Kan­té (7). Sa jus­tesse et sa sim­pli­ci­té dans le jeu lui ont per­mis de grat­ter quelques bons bal­lons. Ja­mais bat­tu, il a en­core li­vré un match très so­lide, mal­gré un jaune (88e). ■ Ma­tui­di (5,5). Dans un rôle d’abord plus dé­fen­sif, il n’a pas eu la même in­fluence. Il s’est même fait bou­ger dans les duels. Il a pu se pro­je­ter un peu plus avec le re­tour du 4­3­3, mais sans réus­site.

■ Co­man (5,5). À 20 ans et deux jours, il est de­ve­nu le plus jeune Fran­çais ti­tu­la­ri­sé lors d’un tour­noi ma­jeur. Il en a pro­fi­té pour faire ad­mi­rer sa tech­nique, avec ses prises de balle et une rou­lette « Zi­da­nesque » for­cé­ment ap­pré­ciée par le Vé­lo­drome (35e). Il a pro­vo­qué mais a aus­si eu du dé­chet. Sa tête, juste après la pause, a frô­lé le po­teau (46e). Rem­pla­cé par Griez­mann (68e), qui a li­bé­ré tout un peuple de la tête, en fin de match (90e).

■ Payet (6,5). En po­si­tion de me­neur, il n’a d’abord pas pe­sé. Sur­veillé comme le lait sur le feu par les Al­ba­nais, il a en­suite glis­sé cô­té gauche après la mi­ temps pour re­trou­ver ses stan­dards ac­tuels. En­core homme du match, il double la mise dans les ar­rêts de jeu.

■ Mar­tial (2). Pas de­dans. Sur son cô­té gauche, il a mul­ti­plié les contrôles ra­tés, les passes mal ajus­tées. Il a aus­si grillé deux car­touches in­té­res­santes. En clair, il a tout ra­té, si bien qu’il a été rem­pla­cé dès la re­prise par Paul Pog­ba (5). Le mi­lieu tu­ri­nois a frô­lé le cadre d’une de­mi­vo­lée au deuxième po­teau (53e). Mais ses re­mon­tées de balle ont mis du temps à dé­sta­bi­li­ser les Al­ba­nais.

■ Gi­roud (4). Dis­cret et sou­vent sanc­tion­né par William Col­lum, l’avant­centre des Bleus a en­voyé deux têtes hors cadre, avant de se muer en pas­seur presque dé­ci­sif sur la tête de Co­man (46e). Sa tête sur le po­teau (69e) a failli faire mouche. Rem­pla­cé à la 77e par un Gi­gnac ova­tion­né par les Mar­seillais. ■

GIROUX. L’at­ta­quant fran­çais s’est bat­tu mais n’a pas trou­vé la faille.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.