Ber­nard Ca­so­ni, (30 sé­lec­tions entre 1988 et 1992)

La Montagne (Brive) - - Euro 2016 - Pro­pos re­cueillis par Ju­lien Ben Boua­li

« Pour lan­cer leur Eu­ro, les Bleus avaient un match très dif­fi­cile à né­go­cier face à la Rou­ma­nie. Il y avait beau­coup de pas­sion et même de pres­sion au­tour de cet évé­ne­ment. Ce n’est pas simple à gé­rer pour Pog­ba et Griez­mann qui sont en­core des ga­mins. Il y a un telle at­tente au­tour d’eux. Au fi­nal, la France a eu de la réus­site face aux Rou­mains, mais la chance se pro­voque et ce suc­cès a bien lan­cé son Eu­ro. C’était im­por­tant de ga­gner pour évi­ter une pres­sion plus né­ga­tive pour la suite. Il faut dé­sor­mais être pa­tient avec cette équipe de France, mais il y a un réel po­ten­tiel. Le fait de jouer le 2e match à Mar­seille était im­por­tant. Les Bleus ont une longue his­toire avec la ville et ce stade du Vé­lo­drome. Que ce soit lors de l’eu­ro 1984 ou la Coupe du monde 1998. A Mar­seille, les Bleus peuvent comp­ter sur le sou­tien du 12e homme, sur­tout que le pu­blic mar­seillais a été tel­le­ment se­vré de spec­tacle cette sai­son avec L’OM qu’il avait hâte que les Bleus dé­barquent. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.