À La Con­ser­ve­rie, les sar­dines en­chantent les fins gour­mets

La Montagne (Brive) - - Brive Vivre Sa Ville -

Dans la rue de l’hô­tel-de-ville, les bou­tiques jouent la trans­pa­rence. La Fro­ma­ge­rie vend des fro­mages, La Con­ser­ve­rie... des conserves.

Le client est avant tout at­ti­ré par l’en­seigne, pour le moins aty­pique : une grosse boîte de conserve en trois di­men­sions, sus­pen­due au­des­sus du vide. Image amu­sante, mais un rien sté­réo­ty­pée en com­pa­rai­son des pro­duits re­cen­sés en ma­ga­sin.

« J’étais par­tie du concept de l’apé­ro gour­mand, mais c’était trop ré­duc­teur, constate Ka­rine Tho­mas, au­tre­fois dans le no­ta­riat. J’ai donc élar­gi ma gamme ­ 440 conserves et dé­ri­vés au to­tal ­, mais tou­jours en axant sur la qua­li­té et le pa­cka­ging. Un pro­duit bien pré­sen­té est dé­jà à moi­tié bon ».

Deux ob­jec­tifs plei­ne­ment rem­plis, tant les murs offrent de plai­sirs cha­mar­rés pour les yeux, et les éti­quettes de pro­messes pour les pa­lais. Sar­dines à la to­mate, à la sauce pi­to­maïl, au mus­ca­det, à la ta­pe­nade, crèmes d’ar­ti­chaut, de thon, de poi­vron, pes­to sous toutes les dé­cli­nai­sons, pâ­tés de cam­pagne, rillettes pur ca­nard, blocs de foie gras… Mieux vaut s’adres­ser à la gé­rante pour s’y re­trou­ver et ne rien man­quer.

« Je vends l’in­té­gra­li­té de la gamme La Belle­iloise, ce qui ne se fait dans au­cun autre ma­ga­sin in­dé­pen­dant. Il n’y avait pas non plus de dis­tri­bu­teur La Va­lette à Brive ; cer­tains se dé­pla­çaient jus­qu’à l’usine pour s’ap­pro­vi­sion­ner ! » Par­mi les autres marques ré­pu­tées, Ar­na­bar et Aix & Ter­ra pour les condi­ments, là aus­si di­vers et va­riés. Des pe­tits luxes à dé­cou­vrir sur place ou via le site mar­chand www.la­con­ser­ve­rie.net, pour faire plai­sir et se faire plai­sir. ■

PHOTO F. LHERPINIERE

SA­VEURS ET COU­LEURS. Ka­rine Tho­mas dans sa bou­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.