Un ré­ser­voir de mag­ma li­quide dé­cou­vert sous la chaîne des Puys

Du mag­ma tou­jours li­quide a été mis au jour dans la « plom­be­rie » des vol­cans d’au­vergne

La Montagne (Brive) - - La Une - Franck Char­vais

En Au­vergne, la dé­cou­verte de ce ré­ser­voir in­soup­çon­né a sus­ci­té l’en­thou­siasme des vul­ca­no­logues lo­caux.

Des cher­cheurs fran­çais ont dé­cou­vert un ré­ser­voir de mag­ma li­quide sous la chaîne des Puys. Pas de quoi sus­ci­ter un ré­veil im­mi­nent du géant d’au­vergne.

Pas de pa­nique. Les Au­ver­gnats peuvent dor­mir sur leurs deux oreilles. Même si des cher­cheurs fran­çais ont dé­cou­vert un gi­gan­tesque ré­ser­voir de mag­ma li­quide : entre 6 et 15 ki­lo­mètres cubes, si­tuée à plus de 10 ki­lo­mètres de pro­fon­deur. À l’ori­gine de cette brû­lante dé­cou­verte, des cher­cheurs du Centre de re­cherche pé­tro­gra­phiques et géo­chi­miques (CRPG) qui en­ten­daient car­to­gra­phier la « plom­be­rie » sou­ter­raine entre le Puy­de­dôme et le Sar­coui, deux vol­cans dis­tants de cinq ki­lo­mètres et si­tués à l’ouest de Cler­montFer­rand (Puy­de­dôme).

Par « plom­be­rie », il faut en­tendre « l’en­che­vê­tre­ment des chambres mag­ma­tiques et des conduits qui les re­lient. Notre tra­vail ini­tial consis­tait à com­prendre par où était pas­sé le ma­gna », ex­plique Ly­dé­ric France, maître de confé­rences au CRPG, une uni­té mixte de re­cherche du CNRS et de l’uni­ver­ si­té de Lor­raine, qui vient de pu­blier une étude.

À Cler­mont­ferrand, la dé­cou­verte de ce ré­ser­voir in­soup­çon­ né a sus­ci­té l’en­thou­siasme des vul­ca­no­logues lo­caux. « C’est un ré­sul­tat re­mar­quable qui ouvre la voie à une sé­rie de nou­velles études géo­phy­siques pour af­fi­ner la com­pré­hen­sion du mo­dèle des chambres mag­ma­tiques », s’est ré­joui le di­rec­teur du La­bo­ra­toire cler­mon­tois Mag­ma et Vol­cans, Pierre Schia­no.

La ques­tion est au­jourd’hui de sa­voir si un ré­veil est ima­gi­nable. « Avoir du mag­ma li­quide en pro­fon­deur est une chose, le re­mo­bi­li­ser pour faire une érup­tion en est une autre », es­time Ly­dé­ric France.

La com­mu­nau­té scien­ti­fique rap­pelle qu’il n’y a pas de dan­ger im­mi­nent : la zone est étroi­te­ment sur­veillée par l’ob­ser­va­toire de phy­sique du globe de Cler­mont­ferrand. Et que, pour l’heure, tout est on ne peut plus calme sous la Chaîne des Puys. Si rien ne bouge, la chambre mag­ma­tique se­ra com­plè­te­ment re­froi­die dans quelques mil­lé­naires. ■

PHOTO CAMILE MAZOYER

ÉTUDE. Le vo­lume de la chambre mag­ma­tique se­rait com­pris entre 6 et 15 ki­lo­mètres cubes. Tou­jours se­lon l’étude, cette chambre n’au­rait pas eu le temps de re­froi­dir com­plè­te­ment de­puis la der­nière érup­tion du Sar­coui il y a 12.000 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.