Ar­gen­tat et Saint­ba­zile ma­riés sous le nom d’ar­gen­tat­sur­dordogne

Le ma­riage entre Ar­gen­tat et Saint-ba­zile-de-la-roche doit se fi­na­li­ser avant la fin du mois de juin. Il don­ne­ra nais­sance, le 1er jan­vier 2017, à la com­mune nou­velle d’ar­gen­tat-sur-dordogne.

La Montagne (Brive) - - La Une - Alain Al­bi­net alain.al­bi­net@cen­tre­france.com

Les ap­proches sont res­tées dis­crètes et les fian­çailles n’ont pas fait beau­coup de bruit. C’est par la si­gna­ture, lun­di soir, d’une charte d’union, qu’ar­gen­tat et Saint­ba­zile­de­la­roche ont of­fi­cia­li­sé leur ma­riage d’in­té­rêt, d’amour et de rai­son (à pla­cer dans l’ordre que l’on veut). Un cour­rier a été trans­mis au pré­fet qui au­ra jus­qu’au 30 sep­tembre pour prendre un ar­rê­té de créa­tion de la com­mune nou­velle d’ar­gen­tat­sur­dordogne, qui pren­dra ef­fet au 1er jan­vier 2017.

Ré­fé­ren­dum

« C’est vrai que nous avons tra­vaillé en sou­ter­rain », confesse Eloic Mo­dart, le maire de Saint­ba­zile de­puis 2008. « Mais cette fu­sion est le ré­sul­tat d’un pro­ces­sus lo­gique après l’écla­te­ment de la Com­mu­nau­té de com­mu­ nes du Doustre, notre rat­ta­che­ment à celle d’ar­gen­tat et à son can­ton. C’est aus­si le meilleur moyen de nous dé­ve­lop­per et de faire re­ve­nir de la po­pu­la­tion ».

Pour Jean­claude Ley­gnac, maire d’ar­gen­tat, la rai­son de ce ma­riage est d’un prag­ma­tique en­core plus im­mé­diat. « Comme toutes les com­munes, nous sommes tou­chés par la baisse des do­ta­tions de l’état qui est pour nous de 80.000 € par an. La nou­velle com­mune ver­ra le main­tien de ses do­ta­tions et un bo­nus de 5 % ».

Une réunion pu­blique avait ras­sem­blé une cin­quan­taine de per­sonnes, voi­ci 3 mois, à Saint­ba­zile pour ex­pli­quer le pro­ces­sus de fu­sion. Un cour­rier a été en­voyé à tous les élec­teurs de la com­mune et une sorte de ré­fé­ren­dum fut or­ga­ni­sé, le di­manche 8 mai. Sur les 139 vo­tants, 71 se sont pro­non­cés en fa­veur du ma­riage avec Ar­gen­tat, 60 contre et 8 bul­le­tins nuls.

Dans la fou­lée, le Conseil mu­ni­ci­pal d’ar­gen­tat a vo­té pour la fu­sion, le 13 mai, par 21 voix pour et 2 abs­ten­tions. Ce­lui de Saint­ba­zile­de­la­roche a dé­bat­tu du su­jet en fin de se­maine der­nière. Le pour l’a em­por­té par 8 voix contre 3.

Le pre­mier pro­jet fé­dé­ra­teur de la nou­velle com­mune de­vrait être une voie verte pé­destre entre les deux an­ciennes. « On n’a pas le droit de se trom­per », es­time Jean­ Claude Ley­gnac, « der­rière cette fu­sion peut se créer une dy­na­mique pour le ter­ri­toire. Il y au­rait aus­si une réelle co­hé­rence de se rap­pro­cher avec SaintMar­tin­la­méanne et Saint­mar­tial­en­traygues ». Un ap­pel du pied pour un ma­riage à quatre ? ■

PHOTO AGNÈS GAUDIN

UNION HIS­TO­RIQUE. Eloic Mo­dart (à gauche), 22e et der­nier maire de Saint-ba­zile-de-la-roche, a scel­lé une union his­to­rique avec Jean-claude Ley­gnac, le maire d’ar­gen­tat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.