« Pro­vaches » pro­meut le monde pay­san

La marque de tee­shirts made in Cor­rèze lan­cée par T­xain­trie fête son quin­zième an­ni­ver­saire

La Montagne (Brive) - - Tulle / Vivre Sa Ville - Lau­rianne La­fond tulle@cen­tre­france.com

Avec plus d’une cen­taine de mo­dèles, « Pro­vaches », la marque de tee-shirts xain­tri­coise, cultive un es­prit lo­cal et plein d‘hu­mour.

To beef or not to beef, Au pré du bon­heur, Pay­san et fier de l’être… « Pro­vaches » la marque agri­cole aux slo­gans hu­mo­ris­tiques fête cette an­née ses 15 ans. Lan­cés en 2001, les tee­shirts made in Cor­rèze de T­xain­trie (T pour Terre) comptent au­jourd’hui plus d’une cen­taine de mo­dèles.

Au dé­but de cette histoire : la crise de la vache folle en 2001. Lae­ti­cia Bi­daud, la gé­rante, dé­cide de lan­cer sa marque de tee­shirt pour dé­fendre le monde pay­san : « Je suis is­sue du monde agri­cole. J’ai gran­di dans le ma­rais poi­te­vin. À l’époque, on a en­ten­du des choses ter­ribles. J’ai dé­ci­dé de lan­cer la marque pour mon­trer une autre image de l’agri­cul­ture, » ra­conte­t­elle.

« Bio man 100 % na­tu­rel »

Elle se lance dans l’aven­ture avec 6.000 francs et quatre mo­dèles sur les mar­chés. Per­sonne ne croyait à son pro­jet. Et pour­tant, « Fou des vaches » ou « Far­mer fo­re­ver » ont sé­duit le pu­blic. Pa­tit à pe­tit, cette an­cienne pa­ri­sienne, spé­cia­li­sée dans la com­mu­ni­ca­tion, a dé­ve­lop­pé son concept.

Elle ouvre sa bou­tique à Ar­gen­tat en 2002 et se fait connaître par le bouche à oreille. « Beau­coup de gens achètent nos tee­shirts car ils les ont dé­jà vus por­tés par quel­qu’un. J’ai eu la chance de ren­con­trer des per­sonnes qui m’ont ai­dé à me faire connaître, » ex­plique­t­elle. T­ Xain­trie par­ti­cipe aux foires et sa­lons, tra­vaille avec une cen­taine de re­ven­deurs, vend à l’étran­ger grâce au site web, et a pu em­bau­cher un sa­la­rié.

Au­jourd’hui, ses tee­shirts dé­diés à la na­ture et au monde agri­cole ren­contrent un vif suc­cès. La gamme d’ori­gine qui s’adres­sait à une clien­tèle es­sen­tiel­le­ment mas­cu­line, pro­pose au­jourd’hui des mo­dèles pour femmes et en­fants, dès 3 mois. Lae­ti­cia Bi­daud crée elle­même les mo­tifs et les slo­gans : un chêne dé­dié aux Ré­ac­tions en chêne, Soyons Ferme en hom­mage aux ani­maux de la ferme, Bio­boy sans ajout ar­ti­fi­ciel pour les gar­çons, et un Cow cow ri­co se jouant de la tra­duc­tion an­glaise du mot « vache ».

La créa­trice a com­men­cé par l’im­pres­sion en trans­fert, puis s’est tour­née ra­pi­de­ment vers la sé­ri­gra­phie, qui est ga­ran­tie à vie. « Dès le dé­part j’ai tra­vaillé avec des ate­liers éco­cer­ti­fiés, et fran­çais pour la sé­ri­gra­phie. Il y a dix ans, ce­la n’était pas un ar­gu­ment de vente, » confie­t­elle. Au­jourd’hui, les tex­tiles sont fa­bri­qués en Es­pagne, en 100 % co­ton pour ga­ran­tir la qua­li­té et l’éthique de fa­bri­ca­tion. Les encres uti­li­sées pour la sé­ri­gra­phie sont, quant à elles, bio.

Nou­veau­té 2016 : les chaus­settes fer­mières

Lae­ti­cia Bi­daud re­nou­velle ses col­lec­tions tous les ans. Après les boxers homme Soyons Ferme, Bio man 100 % na­tu­rel (rap­pe­lant la sé­rie du dé­but des an­nées 80), par­mi les nou­veau­tés 2016 fi­gurent les chaus­settes fer­mières ! Le mo­dèle Coun­try Club s’orne de pelles et fourches, On the road again d’un vieux trac­teur. Les mo­dèles femmes, sont, quant à eux, 100 % na­ture ,ou Pay­sanne et fière de l’être. ■

PHOTO AGNÈS GAUDIN

« AGRICOOL. ». ate­lier. T-xain­trie im­prime les com­mandes en pe­tite sé­rie pour cer­taines ma­ni­fes­ta­tions dans son

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.