Une Ita­lie réa­liste et qua­li­fiée, la Suède et Zla­tan dos au mur

La Montagne (Brive) - - Sports / L'actu Nationale - Ju­lien Ben Boua­li

Dans un match ca­de­nas­sé, l’ita­lie a do­mi­né la Suède (1-0), hier à Tou­louse. Réa­listes, les Ita­liens sont en 8es de fi­nale. Les Sué­dois n’ont ja­mais été dan­ge­reux, à l’image d’ibra­hi­mo­vic, mais au­raient dû bé­né­fi­cier d’un pe­nal­ty.

Tout s’est joué dans les dix der­nières mi­nutes. Après un match fer­mé et glo­ba­le­ment maî­tri­sé par les Sué­dois, les Ita­liens ont frap­pé deux fois. D’abord à blanc, la tête de Pa­ro­lo s’écra­sant sur la barre (82e). Puis, avec réus­site et réa­lisme Eder, pro­fi­tant d’une touche vite jouée par Chiel­li­ni pour en­rou­ler sa frappe et qua­li­fier l’ita­lie (1­0, 88e).

Au­teur de cinq buts en quatre matchs au Sta­dium avec le PSG, Zla­tan Ibra­hi­mo­vic a été plus dis­cret sous le maillot sué­dois. Le ca­pi­taine nor­dique a constam­ment dû faire face à un double mar­quage ita­ lien. Un trai­te­ment spé­cial ef­fi­cace qui l’a éloi­gné du but de Gian­lui­gi Buf­fon, mal­gré une tête hors cadre (28e).

Sur la der­nière ac­tion, après une bonne re­mise d’ibra­hi­mo­vic, Lars­son s’écrou­lait dans la sur­face après un ti­rage de maillot de Bon­nu­ci. L’ar­bitre ne bron­chait pas. Les Sué­dois de­vront donc s’of­frir la Bel­gique pour être au ren­dez­vous des hui­tièmes. ■

SAUVEUR. Eder a li­bé­ré l’ita­lie en fin de match.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.